ShareThis

Sophia à Juan : toujours le même engouement du grand public

Plus de 8.000 personnes ont visité le week-end dernier le Village des Sciences et de l'Innovation au Palais des Congrès de Juan-les-Pins où les grandes entreprises technologiques, les start-ups et les laboratoire de recherche de Sophia Antipolis présentent leurs dernières innovations d'une manière ludique. Une opération exemplaire.

Toujours le même engouement pour découvrir la technopole de Sophia Antipolis quand elle se rapproche du grand public et vient s'installer au Palais des congrès de Juan-les-Pins à l'occasion de la fête de la science. La 5ème édition, qui se jouait le week-end dernier, l'a confirmé. En dépit d'une météo exécrable, plus de 8.000 visiteurs ont été comptabilisés avec une affluence toute particulière le dimanche après-midi (le Village des Sciences et de l'Innovation était ouvert le samedi après-midi et dimanche, toute la journée). (Photo Webtimemedias : le stand de Renault Software Labs. On aperçoit au fond son directeur, Bruno Bocaert)

Inscrite dans le contexte des festivités du cinquantenaire de la technopole, le Village présentait de plus cette année la belle exposition des 50 ans réalisée pour l'anniversaire. Mais encore une fois, le grand intérêt de cette manifestation était de rencontrer les dirigeants des grandes entreprises sophipolitaines, les chercheurs qui développent des technologies très pointues, les responsables de start-up innovantes, les animateurs des associations et les acteurs de l'écosystème sophipolitain. Beaucoup avaient fait le déplacement et avaient organisé avec leurs équipes des démonstrations, des jeux, des animations dans leurs stands. A noter aussi l'effort qui avait été fait pour présenter toutes ces technologies, souvent très complexes, d'une façon ludique et de les mettre tout particulièrement à portée des enfants à travers des jeux.

Difficile de citer tout le monde. Quelques exemples. L'Inria était très présent avec notamment un immense circuit de petit train en bois pour un "Voyage au pays des Graphes, Algorithmes et Intelligence Artificielle" à destination des enfants ou encore des démonstrations de reconnaissance d'images ou d'IA. Orange avait fait venir des chercheurs qui présentaient des démonstrations entre autres de "Machine learning" et d'IA.

Les stands de SAP ou de Arm étaient également très entourés avec des batteries de portables pris d'assaut pour des ateliers logiciels. Renault Software Labs, qui ne pouvait montrer les développements en cours à Sophia sur la voiture autonome (ils sont confidentiels) avait réalisé pour l'occasion des simulations pour voitures autonomes qu'il projetait sur grand écran avec explications à la clé.

Si l'on y ajoute les conférences qui se succédaient au cœur du village, autant d'occasion de comprendre un peu mieux les technologies qui se développent à Sophia, comment elle sont appelées à changer notre univers et surtout, comment il est possible de les apprivoiser et de s'en servir.

Le stand de SAP très apprécié avec son atelier logiciel.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011