ShareThis

Sophia : la "route d'Amadeus" réaménagée

La route du Pin Montard, qui mène aux deux sites principaux d'Amadeus, le plus gros employeur de la technopole, a été réaménagée et sécurisée avec notamment un éclairage renforcé et la création d'une piste cyclable en continue et de cheminements pour les piétons.

C'est en quelque sorte la route d'Amadeus. La route du Pin Montard à Sophia Antpolis, permet d'accéder aux deux sites principaux du centre de recherche et développement du leader mondial des solutions technologiques pour l'industrie du tourisme. Celui qui est de loin le plus gros employeur de Sophia Antipolis regroupe sur la technopole près de 5.000 personnes, sous-traitants compris. Autant dire qu'il s'agit d'une route très fréquentée qui vient d'être réaménagée pour faire face à ce trafic et surtout assurer une meilleure sécurité pour les salariés qui l'empruntent à pied, en vélo ou en voiture. Ces réaménagements seront inaugurés, demain, jeudi13 juin à 11h00 par Jean Leonetti, Président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis, en présence de Jean-Pierre Dermit, Maire de Biot.

Les travaux réalisés consistent au réaménagement et à la sécurisation de la route du Pin Montard sur la commune de Biot avec la prise en compte du schéma cyclable du SYMISA, Syndicat Mixte de Sophia Antipolis. Ainsi, une piste cyclable continue a été réalisée entre le giratoire de la Jarre et celui de l’étoile ainsi que des cheminements et traversées piétons sécurisés.

Le réseau d’éclairage public a été renforcé par la mise en place de nouveaux candélabres à LED sur la totalité de la voie (la route était particulièrement sombre en hiver). L’ensemble de ces aménagements a fait l’objet d’une large concertation de la CASA avec les entreprises riveraines (Amadeus, Vincience, ..) et la commune de Biot.

Pour les pistes cyclables :

750 mètres linéaires de pistes cyclables ont été réalisées pour un montant total de 230 000 €HT soit 300 €HT / mètre linéaire. Le revêtement est en enrobé à liant végétal : issue à environ 95 % de matières premières végétales renouvelables. Les enrobés à base de liant végétal sont recyclables. La mise en œuvre permet également de fabriquer cet enrobé en abaissant la température d’environ 30°C, ce qui entraine une diminution des gaz à effet de serre ! Des arceaux deux roues ont été mis en place pour permettre d’accrocher les vélos et les 2 roues motorisés.

Pour l’éclairage :

L’ensemble de l’éclairage est à LED réduisant ainsi les couts énergétiques avec un entretien minimum. Cette technologie intègre également un système de variation d’intensité autonome, permettant à certaines heures de baisser l’intensité lumineuse permettant une réduction des coûts.

Pour la sécurité :

Les traversées piétonnes réalisées sont conformes aux normes incluant bien les outils nécessaires à l’accessibilité (bandes d’éveil et de vigilances, potelets PMR avec distinction de couleur en tête de potelet, bordures abaissées). Des balisettes ont été posées sur différents secteurs afin d’empêcher le stationnement ainsi que pour éviter des mouvements de traversée de chaussée interdits.

Pour les transports publics :

Les arrêts de bus ont été déplacés de façon cohérente afin d’optimiser la prise en charge des usagers (regroupement des lignes du réseau ENVIBUS et du CG 06). Des abris voyageurs sont installés et les quais ont été réalisés conformément à la Charte d’Aménagement des points d’arrêts et d’accessibilité au bus de la CASA répondant aux normes PMR.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011