ShareThis

Sophia : lancement d'un Conseil de Recherche Industriel pour l'IA

Suite à labellisation en avril dernier du 3IA Côte d'Azur, des entreprises locales se sont réunies hier pour lancer officiellement le premier Conseil de Recherche Industrielle pour l’Intelligence Artificielle. Il a permettra aux chercheurs évoluant dans des contextes industriels d'échanger autour de problématiques liées à l’utilisation de l’IA dans leurs industries respectives.

L'écosystème azuréen se renforce à l'occasion de la mise en place du 3IA Côte d'Azur, l'Institut interdisciplinaire d'Intelligence Artificielle. Dans la foulée de la labellisation en avril avait déjà été créé le ClusterIA, qui fédérait les entreprises développement des produits autour de l'Intelligence Artificielle. Hier, jeudi, c'est le premier Conseil de Recherche Industrielle pour l’Intelligence Artificielle (ICAIR) qui a été lancé officiellement à Sophia Antipolis par des dirigeants et représentants de Acri-ST, Amadeus, Arm, IBM, NXP Semiconductors, Orange, SAP Labs France et Thales Alenia Space.

Suite à l’obtention du 3IA, des entreprises locales ont en effet décidé de fonder ce Conseil de Recherche Industrielle pour l’Intelligence Artificielle (ICAIR) et de se réunir jeudi 20 juin afin de lancer officiellement le projet. On retrouve sur la photo les participants de cette réunion de lancement avec de gauche à droite Rodrigo Acuna Agost (Amadeus), Frédéric Falzon (Thales Alenia Space), Frédéric Piry (Arm), Michele Bezzi (SAP), Christophe Frey (Arm), Susara Van Den Heever (IBM), Olena Kushakovska (SAP), Gilles Floyrac (Amadeus), Philippe Bardey (ACRI-STI), Jeronimo Bernard-Salas (ACRI-ST), Laurent Londeix (Orange), Thierry Nagellen (Orange), Laurent Pilati (NXP).

Ce Conseil a été conçu pour que les chercheurs évoluant dans des contextes industriels puissent échanger autour de problématiques liées à l’utilisation de l’IA dans leurs industries respectives. Des rencontres mensuelles entre lesdits chercheurs seront organisées afin :

  • de partager leurs avis et expériences sur les sujets importants liés à l’IA;
  • d’identifier les défis techniques et organisationnels qui en découlent, de confronter les procédures existantes et les opportunités permises par ces nouveaux outils ;
  • d’identifier de nouveaux usages de l’IA chez les participants ;
  • de contribuer à renforcer l’expertise des entreprises de la technopôle et de la région sur l’IA en cohérence avec le projet 3IA porté par l’Université Côte d’Azur.

Voir dans WebTimeMedias.com les autres articles sur le sujet : Tag 3IA


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011