ShareThis

Sophia : le "Bootstrap" de SKEMA pour l'entrepreneuriat étudiant

SKEMA Business School a organisé sur son campus de Sophia son 2ème Bootstrap du 14 au 16 novembre. Véritable sas d’identification et de sélection de porteurs de projets susceptibles d’intégrer l’inKubateur de l’école, il a rassemblé, 12 participants autour de 8 projets.

Après avoir organisé à Lille en avril 2016 un "Bootcamp" d’étudiants-entrepreneurs, SKEMA Business School a renouvelé l’exercice la semaine dernière. Du 14 au 16 novembre, l'école a organisé un "Bootstrap" à Sophia-Antipolis en partenariat avec l’incubateur Paca Est. Ce "Bootstrap" se définit comme une porte d’entrée, véritable sas d’identification et de sélection de porteurs de projets susceptibles d’intégrer l’inKubateur de l’école. Il a rassemblé, autour de 8 projets, 12 participants tous étudiants à SKEMA école globale, puisque six projets étaient portés par des étudiants du campus sophipolitain et deux par des étudiants du campus lillois.

Cet évènement s’est déroulé au Business Pôle de Sophia Antipolis, avec le soutien de l’incubateur PACA EST représenté par son directeur Laurent Masson, l’encadrement de deux professeurs en entrepreneuriat de SKEMA (Philippe Chereau et Dominique Vian), et Christophe Garelli de l’UNICE. Des Alumni de l’école ont rejoint les formateurs pour apporter conseils et expérience aux jeunes étudiants.

Pitch des projets, coaching, regards croisés, aide à la réalisation de business models, le programme des trois jours a été très chargé. Les étudiants sont repartis avec des apports méthodologiques indispensables, mais également avec une meilleure définition de leurs projets, en capacité de mieux les présenter et conscients des points majeurs de progression. Six projets ont vraiment gagné en maturité et devraient rapidement rejoindre l’inKubateur. Les innovations portées par les étudiants couvraient un large spectre allant du monde de l’art en ligne et de l’artisanat équitable, aux pronostics sportifs en passant par le e-tourisme, le web marketing et l’audiovisuel digital en live.

Quant aux étudiants, ils se sont montrés enthousiastes. Livia et Nicolas, tous deux en Master 2 sur le campus de Sophia Antipolis en témoignent. 'L'organisation du Bootstrap a été exceptionnelle (bon timing, cohésion de groupe...) et les coachs/jury ont été fantastiques (conseil, écoute...). Je suis très contente d'y avoir participé et je trouve que c'est une très bonne initiative de la part des acteurs locaux ! Encore merci pour toute l'énergie que vous nous avez donné durant ces 3 jours".

Ce "Bootstrap" est à replacer dans un grand mouvement de SKEMA Business School en faveur de l'entrepreneuriat étudiant à travers la "Global Entrepreneurship Initiative". Lancée en septembre dernier, cette initiative privilégie deux axes : d'une part la "globalisation" avec des synergies entre ses six campus français, américain, chinois et brésilien; d'autre part une mutualisation des moyens et des actions sur le territoire azuréen avec l'UCA (Université Côte d'Azur). Un dispositif dont est en charge Michel Bernasconi, Professeur à SKEMA sur le campus de Sophia et Vice-Président de l'UCA pour l’entrepreneuriat étudiant.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011