ShareThis

Sophia : les Objets Connectés ont désormais leur Trophée

Lancé par Telecom Valley à travers son FabLab et avec le soutien de Polytech Nice Sophia, le premier "Trophée Objets Connectés & Services" vise à entrer dans la nouvelle ère de l'Internet des Objets en créant de nouveaux produits associant objets connectés, capteurs, actionneurs et web services. Clôture des inscriptions le 15 mars et remise des prix début juillet pour SophiaConf.

La 5G qui se profile annonce l'ère des objets connectés. Sophia Antipolis oblige, l'association Telecom Valley a cherché à prendre un temps d'avance et a lancé un Grand Concours "Trophée Objets Connectés & Services" organisé par SoFAB, son "FabLab" avec le soutien de Polytech Nice Sophia. Il s'agit d'un concours de création d’objets connectés avec services, en équipe, ouvert aux étudiants, aux professionnels ou simples amateurs passionnés de technologies. Des équipes mixtes sont ainsi constituées pour concevoir, fabriquer, innover puis présenter le produit fini avec un cahier des charges imposant un ou plusieurs objets connectés, obligatoirement associés à un ou plusieurs services.

Les inscriptions, ouvertes le 19 février dernier, seront closes le 15 mars prochain. Le lancement de l'opération se fera véritablement le 1er avril pour une remise des prix prévue à l'occasion de SophiaConf, début juillet. Entretemps, pendant 12 semaines, les différentes équipes pourront développer leurs créativités avec l'aide du SoFAB et de leurs experts ainsi que ceux des partenaires de l’événement et des enseignants-chercheurs responsable de la spécialité d'ingénieur et de master IAM Intelligence Ambiante et Mobile de Polytech Nice Sophia.

Pour Jean-Yves Tigli, Maître de conférences en Informatique et professeur à Polytech Nice Sophia, il s'agit tout particulièrement d'associer les objets connectés aux services. "C'est ce que nous avons fait à travers un cours créé il y a cinq ans pour les étudiants de Polytech. Actuellement, les Objets Connectés sont considérés surtout pour les remontées d'informations qu'ils proposent. C'est le smartphone qui vous permet de suivre par exemple vos consommations d'électricité. Mais au-delà, les Objets Connectés vous permettent également d'agir sur l'environnement (allumer une lampe, déclencher un arrosage, etc.) et ils peuvent être également reliés à des services Web."

"L'exemple que nous donnons dans les cours, est celui du pot de plante intelligent. Placé à l'extérieur et connecté au service de météo, il peut décider de ne pas lancer son arrosage, même si la terre est sèche et le demande, parce que la pluie est annoncée. A l'exemple des Tamagotchi, les objets connectés engagent le dialogue avec leur environnement."

  • L’inscription est ouverte à tous jusqu'au 15 mars : cliquez ici

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011