ShareThis

Sophia : Philips Semiconductors devient NXP

Rachetée par un consortium de fonds d'investissement, la société est rebaptisée NXP Semiconductors (NXP pour Nouvelle Expérience). L'occasion de se relancer à fond en donnant forme à l'industrie des semi-conducteurs de demain.

Cela n'a pas traîné. Un mois après l'accord conclu entre Philips et un consortium de fonds d'investissement (Kohlberg Kravis Roberts & Co, plus connu sous le sigle KKR, Bain Capital, Silver Lake Partners, Apax et AlpInvest Partners NV) pour une prise de participation de 80,1% de l'activité semiconducteurs, Frans van Houten, CEO de Philips Semiconductors, a annoncé ce matin à Berlin que la société devient NXP. Une société qui est d'emblée numéro 2 en Europe sur le marché des semi-conducteurs.

Rendre possible la nouvelle génération de produits de divertissement grand public

"Aujourd’hui, nous prenons le contrôle de notre destin et commençons à donner forme à l’industrie des semi-conducteurs de demain. Nous permettons à nos clients de fabriquer de meilleurs produits grâce à nos technologies "vibrant media" de nouvelle génération", a indiqué Frans van Houten dans un communiqué. "NXP signifie Nouvelle Expérience. Autrement dit, nous rendons possible la nouvelle génération de produits de divertissement grand public. Et pour souligner la richesse de l’héritage dont a bénéficié NXP au cours des 53 années passées dans le giron de Royal Philips, l’appellation NXP sera accompagnée de la signature créée par Philips".

Cette nouvelle donne dans l'activité semi-conducteurs de Philips (le géant néerlandais conserve cependant 19,9% des parts) concerne au plus haut point Sophia Antipolis. Plus de trois cents personnes travaillent pour Philips Semiconductors Sophia qui est l'un des grands centres de R&D du groupe pour les technologies mobiles sans fil, tandis que Philips est l'une des douze grandes entreprises piliers du pôle de compétitivité SCS (Solutions communicantes sécurisées). Un point devrait d'ailleurs être fait prochainement sur le site de Sophia-Antipolis avec Henri-Alain Rault, Directeur Général France.

"Vibrant media" pour améliorer l'expérience sensorielle des consommateurs

Frans van Houten a expliqué également que la promesse de marque "vibrant media" de la société était à l’image de son leadership dans les technologies multimédia permettant d’améliorer l’expérience sensorielle des consommateurs, notamment en termes de qualité de son et d’image sur les téléviseurs numériques, les téléphones portables et autres produits de loisirs. Le CEO a ajouté que NXP allait poursuivre sa stratégie actuelle Business Renewal (en clair la stratégie de redressement) entamée il y a 18 mois.

Les nouveaux actionnaires soutiennent la poursuite de la stratégie mise en œuvre par NXP, qui vise à être leader sur les 5 cœurs de métier de l’entreprise : automobile, identification, électronique domestique, produits mobiles et personnels, semiconducteurs multimarchés. Pour atteindre cet objectif des investissements s’élevant à un milliard d’euros en R&D, seront engagés.

Leader sur la technologie Near Field Communication et la télévision numérique

Ce qui a intéressé Johannes Huth, de KKR, partenaire principal du consortium, ce sont, bien sûr, la notoriété et la présence mondiale de la société. Mais aussi le fait que "NXP est leader sur les marchés ayant des caractéristiques de forte croissance, tels que la technologie Near Field Communication et la télévision numérique". Un centre spécialisé dans les technologies émergentes a été installé au cœur de NXP, dans lequel près de 600 chercheurs issus de Philips Research and Applied Technologies viendront assurer la continuité de l’innovation. Au total, NXP emploie actuellement plus de 6.700 ingénieurs en Recherche et Développement sur 37.000 salariés. Le siège social de NXP demeurera à Eindhoven, aux Pays-Bas.

Pour Frans van Houten, NXP est d’ores et déjà n° 1 en termes de part de marché dans des secteurs comme les puces pour téléviseurs, l’identification sans contact pour les passeports électroniques, la technologie RFID pour la billetterie électronique dans les transports en commun, les processeurs pour signaux numériques sur les autoradios ainsi que les principales solutions systèmes pour téléphones mobiles. L'objectif de NXP est de devenir numéro 1 dans l’ensemble de ses activités. Le challenge est engagé. Sophia espère pouvoir y être pleinement associé.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011