ShareThis

Sophia : Renault Software Labs inaugure son nouveau centre R&D

Le groupe Renault avait annoncé fin mai la reprise des activités de R&D françaises d'Intel dans les logiciels embarqués (200 ingénieurs à Sophia et 200 à Toulouse). L'affaire n'a pas traîné. Renault Software Labs inaugure mardi 5 septembre dans la technopole son nouveau centre de recherche et développement en logiciel embarqué sur le véhicule.

L'opération n'a pas trainé pour Renault qui avait fait grand bruit fin mai en annonçant la des activités de R&D françaises d'Intel dans les logiciels embarqués, activités dont le géant américain du processeur a voulu se séparer à partir de l'été 2016. Le groupe Renault-Nissan, qui s'engageait ainsi résolument sur la voie des véhicules connectés et autonomes sauvait du même coup quelque 200 emplois hyper qualifiés sur la technopole et autant sur Toulouse.

Cette acquisition, Renault a pu en effet la finaliser très rapidement. Le 30 juin dernier, la transaction finale était signée et le 3 juillet, les deux sites Intel de Sophia et de Toulouse étaient intégrés dans l'intranet du constructeur automobile.

Dans le même temps, sur la technopole, Renault Software Labs a installé ses nouveaux bureaux. C'est ce nouveau centre de recherche et développement en logiciel embarqué sur le véhicule qui sera inauguré la semaine prochaine, mardi 5 septembre à 11 heures au 2600 route des Crêtes, sur la partie Valbonne de Sophia. Ce centre qui se trouve face à l'Institut ATMAN et d'Elaiapharm, près d'Airbus DS GEO SA et Magneti Marelli sera inauguré en présence d'Alexandre Corjon, Président de Renault Software Labs et Vice-Président Alliance Global, Thierry Cammal, Directeur Général de Renault Software Labs (c'est l'homme qui avait monté toutes les équipes d'Intel sur Sophia et Toulouse), et toute l’équipe de Sophia Antipolis.

+ d'infos

Voiture connectée et autonome : la stratégie d’innovation de Renault

Sur son site, Renault explique pourquoi la voiture connectée et autonome, est placée au cœur de la stratégie d’innovation. "Déjà réalité dans la gamme Renault, le véhicule connecté permet de rendre la conduite plus sûre, plus agréable et moins fatigante. En progressant dans leurs fonctions et leur déploiement, les technologies connectées mèneront vers une certaine automatisation de la conduite et permettront d’arriver, à terme, à la voiture autonome.

Ainsi, d’ici 2020, Renault proposera un système d’assistance à la conduite avancé (permettant de maintenir le véhicule sur sa voie – dit « single-lane control »), utilisable sur autoroute en toutes conditions de trafic. Le conducteur devra toujours conserver les yeux sur la route et les mains sur le volant, restant totalement responsable de toutes les phases de conduite.

Après 2020, le système évoluera vers le mode « eyes off / hands off », permettant au conducteur de ne pas avoir les mains sur le volant et de ne pas regarder la route dans certaines conditions (embouteillage, vitesse limitée) et sur des voies bien définies type autoroutes ou quatre-voies sécurisées."


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011