ShareThis

Sophia : RespInnovation lance sa première gamme de produits

Après 7 ans de Recherche et Développement, Barrett R. Mitchell, fondateur de RespInnovation SAS (Incubateur PACA-Est et pépinière du Business Pôle) a lancé officiellement une nouvelle génération d’appareils d’assistance à la respiration et de désencombrement des voies pulmonaires. Les dernières avancées high tech, appliquées aux dispositifs médicaux de massage.

Barrett R. Mitchell, lors du lancement de RespIn11 à Sophia Antipolis, devant le pulseur, animé par une technologie de piston à pression douce, et le gilet qui transmet le massage.

C'était le jour J, le 27 septembre dernier aux Espaces Antipolis, pour Barrett R. Mitchell, le fondateur de RespInnovation SAS qui lançait officiellement "RespIn11", sa première gamme de produits, une nouvelle génération d’appareils d’assistance à la respiration et de désencombrement des voies pulmonaires. Un lancement qui concernait la technopole puisque RespInnovation, start-up sortie de l'Incubateur PACA-Est, est actuellement hébergée par la pépinière du Business Pôle.

Un nouveau produit bourré d'innovations technologiques

Pour Barrett R. Mitchell, cette journée était d'autant plus importante qu'elle marquait l'aboutissement de 7 ans de travail de recherche et développement. Son nouveau produit est en effet bourré d'innovations technologiques qu'il a par ailleurs brevetées. Il permet un massage mécanique du thorax destiné à soulager tous ceux qui souffrent d'engorgement des voies pulmonaires (asthme, maladies dégénératives comme la muscoviscidose, traitements post opératoires, etc.),. Si la technologie implémentée dans la gamme RespIn11 s’apparente à la technique de l’Oscillation à Haute Fréquence de la Cage Thoracique (OHFCT) introduite en premier aux Etats Unis fin des années 1980s, de nombreuses améliorations ont été apportées.

Les appareils de l'ancienne génération avaient un inconvénient : ils pratiquent une pression élevée quasi permanente sur le thorax du patient, créant ainsi chez lui une gêne et un inconfort difficilement supportables. La nouvelle génération de Respinnovation grâce à un système de pulsations focalisées, permet d'agir efficacement avec un plus faible taux de compression sur la cage thoracique des patients assurant ainsi une thérapie respiratoire plus flexible et modulaire.

Un parcours de sept années

"C'est parce que je suis moi-même asthmatique que je me suis intéressé à cette question, explique Barret R. Mitchell, américain d'origine, qui avait lancé en Grande-Bretagne une salle de gym privée (avec 800-900 membres) spécialisée en réhabilitation après blessures ou opérations. S'étant installé en Italie au milieu des années 2000 pour apprendre l'italien, il travaille comme consultant pour une entreprise spécialisée dans les appareils médicaux de néonatologie et respiratoire. En voulant développer sa propre activité comme revendeur en Europe d’une marque de machine d’assistance à la respiration, il a l’idée d'améliorer ce qui existe en développant son propre produit, qui devient aujourd'hui RespIn11. Sept ans après.

Le chemin n'a pas été facile. Barrett R. Mitchell s'est entouré d'ingénieurs et d'experts qui ont traduit ses idées en des preuves de concept et des prototypes démontrant la faisabilité et l’efficience des innovations apportés. Suite à un déménagement familial en France, Barrett Mitchell a été sélectionné par l’Incubateur PACA-Est et a pu faire murir son projet dans l'écosystème sophipolitain.

En liaison avec l'écosystème sophipolitain

Les efforts de la R&D et de l’innovation au sein de RespInnovation ont ainsi continué et ont permis en 2 ans de diminuer le poids de la machine (de 16kg à 8kg), de réduire son volume de 40% et de diminuer son niveau de bruit de 72dB à 63dB. Cet effort d’innovation a été récemment consolidé en signant un partenariat avec l’Université Nice Sophia-Antipolis, en particulier son laboratoire de Mathématiques Appliquées "Jean- Alexandre Dieudonné", afin d’approfondir la compréhension du phénomène de l’évacuation du mucus pulmonaire ainsi que l’influence de l’OHFCT sur ce mécanisme, tout en dégageant des pistes d’amélioration et d’innovation de la gamme de produits.

Le marché ? La nouvelle gamme de produits que lance Respinnovation permet d'élargir l'usage thérapeutique et de pratiquer des massages "mécaniques" à un champ plus large de patients qui ont besoin de massages très fréquents (personnes âgés, traitements post-opératoires, ect). Il serait possible aussi, en changeant la configuration du gilet associé au pulseur, de traiter d'autres parties du corps comme les jambes. Barret R. Mitchell estime que, grâce aux systèmes de santé nationaux, le marché mondial (10 à 12.000 appareils actuellement pour les seuls Etats-Unis) devrait s'ouvrir largement et atteindre le milliard de dollars d'ici 5 à 10 ans. De quoi assurer des perspectives pour Respinnovation qui attaque maintenant l'étape commerciale de l'aventure.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011