ShareThis

Sophia...et San Francisco : Cintoo Cloud™, la pierre manquante du BIM

Fondée en 2013 par trois chercheurs d'I3S de la technopole, Cintoo SAS à Sophia et sa filiale américaine Cintoo US Inc à San Francisco lancent un nouveau procédé innovant qui révolutionne la gestion des gigantesques nuages de points générés par les scans laser terrestres et qui apporte la pierre qui manquait à l'utilisation des technologies BIM (Building Information Modeling).

C'est l'une des start-ups technologiques les plus prometteuses de la technopole qui poursuit sa percée dans le domaine de la visualisation et de la manipulation des modèles 3D massifs. Fondée en 2013 par trois chercheurs du laboratoire I3S, Cintoo, qui dispose désormais d'une filiale à San Francisco (USA), vient dans ce sens de franchir une nouvelle étape avec Cintoo Cloud™. C'est un nouveau procédé innovant qui révolutionne la gestion des gigantesques nuages de points générés par les scans laser terrestres et qui apporte la pierre qui manquait à l'utilisation des technologies BIM (Building Information Modeling).

Dominique Pouliquen : "nous éliminons ce goulot d'étranglement lié à la taille des données"

On retrouvera d'ailleurs à San Francisco, en qualité de Directeur général et co-fondateur de la filiale américaine Cintoo US Inc, quelqu'un que la technopole connait bien : Dominique Pouliquen. Il fut le fondateur de Realviz au début des années 2000, société revendue à Autodesk, un grand de ce secteur. Dominique Pouliquen explique ce qu'apporte Cintoo Cloud™. "Les données générées par les scans laser terrestres sont si volumineuses que toute l’industrie est bloquée par des traitements limités par l’usage des ordinateurs de bureau aux capacités restreintes. Et cela s’aggrave car les scans laser modernes produisent en permanence des données toujours plus volumineuses et de qualité supérieure. La taille des nuages de points ne cesse donc de croître de manière exponentielle avec chaque nouveau modèle de scanner arrivant sur le marché. "

"Cintoo Cloud apporte une solution à ce problème : nous éliminons ce goulot d'étranglement lié à la taille des données, qui freine depuis de nombreuses années l'adoption du scan laser. Ces données de Reality Capture sont parmi les derniers types de données non encore "cloud-compatibles". Cet énorme obstacle est maintenant levé car avec Cintoo Cloud, nous convertissons le Laser Scanning en outil collaboratif, partageable, distribuable et intégrable à part entière aux processus BIM. ”

Denis Thibaudin : une contribution au BIM (Building Information Modeling)

C'est un point sur lequel insiste Denis Thibaudin, co-fondateur et CEO de Cintoo SAS, basé à Sophia Antipolis. "La transformation numérique dans le secteur de la construction bat son plein dans le monde entier. En France et plus généralement en Europe le phénomène n’est pas en reste, l’adoption du BIM par les majors de la profession en est la preuve. Cintoo apporte sa contribution à cette transformation avec des technologies innovantes embarquées dans une solution Cintoo Cloud facile à mettre en œuvre et pouvant s’insérer dans les processus métiers en vigueur."

"Pour nos clients, adopter Cintoo Cloud, c’est aussi l’assurance de bénéficier à l’avenir d’applications à forte valeur ajoutées, le Data Analytics, l’Intelligence Artificielle, la Réalité Virtuelle et Augmentée s’invitant naturellement dans l’agenda de nos plans de développements sans oublier une stratégie de partenariats inscrite dans notre ADN."

Leonardo Hidd Fonteles : "notre objectif est d'enrichir la plateforme avec les services Web"

Basé également à Sophia, Leonardo Hidd Fonteles, PhD, co-fondateur et CTO de Cintoo SAS, lève un voile sur les développements à venir. "En effet Cintoo Cloud 1.0 n’est qu’une première étape. Une fois les données de réalité dans le cloud, diverses analyses et mesures peuvent être effectuées. Notre objectif est d'enrichir la plateforme dans les mois à venir avec les services Web qui aideront nos utilisateurs à tirer une valeur significative de leurs scans laser : planéité du sol, conformité aux normes d’accès pour handicapés, déviation des structures, analyse "Scan to Scan" ou "Scan to BIM" par exemple.

Le "Machine Learning" exécuté sur le cloud permettra également de classer automatiquement les données 3D pour exploiter au mieux les ressources. Nos données de réalité étant basées sur une structure "maillée", nous sommes également prêts pour une exploitation en Réalité Virtuelle. Dans un proche avenir, nous nous attendons à ce que le remodelage à partir du nuage de points soit moins nécessaire, car les données de Réalité avec Cintoo Cloud sont en fait déjà un modèle 3D”. 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011