ShareThis

Soutien aux migrants : relaxé, le chercheur niçois Pierre-Alain Mannoni va être rejugé

Actualisation 07-01-2016 20 heures. Le parquet a annoncé que le procureur de la République de Nice avait décidé d'interjeter appel. Pierre-Alain Mannoni sera donc rejugé. La relaxe pour Pierre-Alain Mannoni, qui avait bénéficié d'un fort soutien de toute la communauté académique azuréenne ! Le Niçois, enseignant-chercheur du CNRS, était poursuivi pour avoir convoyé trois jeunes Erythréennes venues d'Italie. Une peine de six mois de prison avec sursis avait été requise à son encontre en novembre dernier par le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre. Le tribunal correctionnel de Nice, n'a pas suivi. Ce matin, il a prononcé la relaxe, estimant que Pierre-Alain Mannoni avait agi pour "préserver la dignité" des jeunes femmes en détresse. Il pu ainsi bénéficier de la loi de 2012 qui accorde l'immunité pour les passeurs qui ne sont pas rétribués et qui agissent si la vie des personnes recueillies est jugée en péril.

"C'est une grande victoire pour les gens qui aident et aussi pour tous les gens qui ont besoin d'être aidés" a déclaré l'enseignant-chercheur cité par l'AFP. Ce jugement a été bien accueilli dans la vallée de la Roya où se perpétue une tradition d'humanité et d'hospitalité qui avait permis de sauver de nombreuses vies durant la seconde guerre mondiale. Reste encore à attendre le jugement à venir pour l'agriculteur Cédric Herrou. Poursuivi pour avoir installé une cinquantaine d'Erythréens dans un centre de vacances SNCF désaffecté à Saint-Dalmas-de-Tende en octobre dernier, il a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel de Nice et une peine de huit mois de prison avec sursis a été requise à son encontre.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011