ShareThis

Spatial : Whoog (Sophia) sera accompagné par l'incubateur de l'ESA

Lancé en juin dernier, le ESA BIC, l'incubateur de l'Agence Spaciale Européenne a retenu la start-up sophipolitaine Whoog, plateforme de coordination d'urgence sur mobiles de l'Incubateur PACA-EST parmi les 5 premiers projets qui seront suivis pendant deux ans et recevront une subvention de 50.000 € ainsi qu’un prêt de 50.000 € maximum.

La start-up sophipolitaine Whoog est l'un des 5 premiers porteurs de projets qui vont bénéficier de l'accompagnement de l’Incubateur ESA BIC Sud France. Nouvel incubateur de l'ESA (European Space Agency), ESA-BIC (Business Incubation Center) Sud France a été lancé au dernier Salon du Bourget en juin 2013. Il est piloté par le Pôle Aerospace Valley en association avec le CNES et le pôle Pégase. Suite à son appel à candidatures lancé en novembre 2013, il vient de sélectionner les cinq premiers porteurs de projets qui seront suivis pendant deux ans et qui recevront chacun une subvention de 50.000 euros ainsi qu’un prêt de 50.000 euros maximum.

Créée par Guerric Faure, Whoog est une plateforme de coordination d’urgence pour faire face aux imprévus. Cette application mobile gratuite permet aux utilisateurs de gérer rapidement une urgence grâce au soutien de leur communauté. En un clic, l’appli identifie immédiatement les personnes disponibles et les notifie de l’imprévu. Les membres qui ont accepté d’intervenir peuvent alors se coordonner rapidement grâce à un tchat et sont géolocalisés sur un plan (ce qui permet d’identifier les personnes les plus proches de l’évènement).

Avec Whoog, ont été sélectionnés Aguila, une société de haute technologie spécialiste des systèmes électroniques communicants, le Machine to Machine (incubateur référent ESTIA sur la Côte Basque); Flightwatching qui développe des solutions de diagnostic de pannes en vol sur les avions pour les compagnies aériennes (Incubateur Midi-Pyrénées); FlyOps qui propose des services externalisés de préparation des vols et d'assistance en escale, pour l'aviation générale et d'affaires (Technopole Bordeaux Technowest); Imajing qui développe un ensemble de technologies de géolocalisation, d'imagerie et de gestion de l'information géographique intégrées dans une chaine d'outils destinée à la production de données géo-référencées pour la gestion des réseaux de transports(Théogone près de Toulouse).

Durant la période "d’incubation" de deux ans, chacune de ces cinq start-ups, spécialisées dans le domaine des applications spatiales, seront accompagnées et coachées au quotidien. Composé des membres de l’ESA BIC Sud France, de partenaires financiers et de l’ESA, le comité de sélection de l’ESA BIC Sud France a noté ces projets sur leur capacité d’innovation, l’utilisation de systèmes spatiaux ou du transfert de technologie vers un secteur non spatial, l’originalité du projet, et le potentiel des porteurs de projets. Le prochain comité de sélection aura lieu les 3 et 4 mars 2014.

L'ESA BIC est le premier incubateur de l'Agence Spatiale Européenne situé en France alors qu’il en existe déjà sept en Europe. Cette structure regroupe cinq incubateurs des régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et PACA (Technowest, Estia Entreprendre, Incubateur Midi Pyrénées, Théogone, Incubateur Paca Est). Ancré à Sophia Antipolis, Toulon, Biarritz, Bordeaux et Toulouse, l’ESA BIC Sud France vise à la création de 75 nouvelles start-ups liées à l’espace dans les 5 années à venir.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011