ShareThis

Thales Alenia Space : la constellation Iridium® NEXT est au complet !

Avec le succès du lancement de la dernière grappe de satellites, vendredi, depuis la base militaire de Vandenberg, la constellation est aujourd'hui au complet avec 66 satellites en orbite basse, à quelque 780 kilomètres de la Terre. Au total, le groupe basé à Cannes aura livré 81 satellites et renforcé son expertise dans les systèmes complexes de télécommunications de bout en bout et clé en main.

La constellation est désormais au complet. Grâce au succès vendredi depuis la base militaire de Vandenberg en Californie d'un 8ème lancement, celui de la dernière grappe de satellites, la flotte des satellites Iridium® NEXT est désormais entièrement déployée en orbite basse. Maitre d’œuvre du programme, le Cannois Thales Alenia Space aura livré au total 81 satellites ! La constellation fonctionnera ainsi avec 66 satellites à quelque 780 kilomètres de la Terre, répartis en 6 plans orbitaux de 11 satellites chacun, complétée par 9 satellites de rechange en orbite de parking et par 6 satellites additionnels au sol.

Tour de force : le remplacement de toute la constellation sans interruption de services

Pour Denis Allard, Vice-Président Projets Constellations chez Thales Alenia Space, "c'est un véritable défi que les équipes de Thales Alenia Space ont su relever avec brio. La réussite de ce programme", ajoute-t-il, conforte la position de leader mondial du groupe en matière de constellations, et renforce une nouvelle fois son expertise unique au titre de maître d’œuvre de systèmes complexes de télécommunications de bout en bout et clé en main." Totalement insérée aujourd’hui, cette constellation est considérée comme ce qui se fait de mieux sur le marché en terme de technologie et de flexibilité.

Elle offre une couverture terrestre globale et une indépendance par rapport à tout segment sol puisque chaque satellite est relié aux 4 autres satellites les plus proches, devant / derrière / à droite et à gauche. Quelle que soit la position de l’utilisateur sur la Terre, il aura donc toujours au moins 1 satellite en visibilité au-dessus de lui, lui permettant d’établir une communication. Cet accès direct au satellite, que cela soit à l’émission ou à la réception d’une communication, permet de fournir des communications à tout moment même en cas de catastrophes naturelles, de conflits, ou encore dans des environnements isolés et de délivrer des télécommunications sécurisées avec une protection contre les risques d’intrusion et de piratage.

Pour Thales Alenia Space, l’enjeu majeur a été d’être capable de mettre en service un système complet et complexe de bout en bout, clé en main, tout en assurant la compatibilité entre l’ancienne et la nouvelle génération des satellites Block One d’Iridium. C’est la première fois qu’un opérateur et un industriel travaillent main dans la main pour remplacer satellite par satellite une constellation complète de 66 satellites par une autre sans interruption de service pour l’utilisateur.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011