ShareThis

Thales Alenia Space : LeoSat, l'internet du ciel qui dépasse la fibre

Le constructeur cannois Thales Alenia Space et LeoSat Entreprises ont signé aujourd'hui le contrat de phase B pour le développement d’une constellation de satellites en orbite basse (LEO). Une étape importante pour la mise en œuvre de services à très haut débit pour les entreprises qui auront, est-il annoncé, "une performance supérieure à tous les systèmes existants, incluant la fibre".

Thales Alenia Space et LeoSat Entreprises annoncent aujourd’hui avoir signé le contrat de phase B pour le développement d’une constellation de satellites en orbite basse (LEO). Ce système offrira des services de connectivité sécurisée à très haut débit, faible latence sur une couverture mondiale, introduisant un nouveau standard en termes de performances de réseau satellitaire. Suite à une première phase d’analyse de faisabilité du système LeoSat, la phase B portera sur la définition détaillée de l’architecture (segments spatiaux et sols) et sur l’évaluation des performances du système global. Elle va également permettre de mettre en place le schéma industriel optimisé nécessaire pour le démarrage des phases de fabrication et de déploiement.

Une constellation de 78 à 108 satellites en orbite basse

La constellation LeoSat est constituée de 78 à 108 satellites en orbite basse, fournissant un service de connectivité global aux grandes entreprises privées et aux agences gouvernementales. Grâce à l’utilisation de faisceaux mobiles associés à des techniques spécifiques anti-interférence, le système LeoSat est conçu pour éviter les interférences avec les satellites géostationnaires, les autres systèmes satellitaires non géostationnaires et les systèmes terrestres utilisant les fréquences Ka.

Les satellites LeoSat embarqueront des technologies innovantes et pour la première fois ce projet rassemblera une gamme de technologies testées et approuvées, telles que des liens optiques inter-satellites, des antennes mobiles flexibles, des processeurs numériques de très haut débit et l’intégration des technologies radiofréquences sur circuit imprimé (RF sur PCB). Les satellites seront basés sur la plateforme EliteBusTM améliorée, avec une puissance et une masse de charge utile plus importantes, tout en optimisant les coûts de lancement et les plannings.

Dans la suite des programmes de constellations de satellites O3B et Iridium NEXT

Ce programme va bénéficier à la fois de l’organisation industrielle et de l’expérience de Thales Alenia Space, développées et validées dans le cadre des précédentes constellations telles que O3b et Iridium NEXT, cumulant un total de 125 satellites en orbite basse et moyenne. Pour ce type de constellation, il est essentiel de maîtriser à la fois les technologies critiques et la production en série. Leosat va pouvoir compter sur l’approche industrielle innovante de Thales Alenia Space notamment basée sur la cobotique (robotique collaborative) pour augmenter les cadences pendant les tests d’assemblage et d’intégration. Il va aussi bénéficier de l’utilisation efficace et maîtrisée des COTS, composants sur étagère, qui génèreront des gains significatifs à la fois en termes de production et d’intégration, permettant ainsi d’atteindre le meilleur compromis entre performance, fiabilité et investissement.

Technologie clé du système : des liaisons optiques par satellites pour les constellations

Thales Alenia Space, grâce l’acquisition récente de la division optoélectronique de la société RUAG est maintenant en mesure de fournir une solution interne en termes de liaisons optiques par satellite pour les constellations, technologie clé du système. La division optoélectronique de la société RUAG a cumulé plus de 20 ans d’expérience dans l’ingénierie et la production de terminaux de communications optiques pour les satellites. L’expertise technique de RUAG dans ce domaine spécifique va permettre d’assurer à la constellation la meilleure technologie homologuée pour les liens inter satellites.

La conception et la configuration finale seront achevées pendant cette phase B. “Avec la phase B, nous allons consolider la conception industrielle de la constellation ouvrant ainsi la voie aux prochaines phases de fabrication et de déploiement de l’entière constellation", a noté ainsi Jean-Loïc Galle, PDG de Thales Alenia Space. Pour Mark Rigolle, PDG de Leosat Enterprises, il s'agit d'une étape importante permettant de "poursuivre la mise en oeuvre de cette constellation qui fournira le premier service commercial de qualité pour entreprises, très haut débit et sécurisé, disponible dans le monde entier. Nous avons déjà signé un contrat avec un premier client ce qui représente un soutien très fort pour notre solution unique offrant une performance supérieure à tous les systèmes existants, incluant la fibre".


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011