ShareThis

Transition énergétique : l'exemple SAP Labs Sophia et ValEnergies

SAP Labs Sophia montre la voie de la transition énergétique pour les entreprises. Dans la suite de son engagement dans la mobilité électrique (une flotte d'une soixantaine de véhicules) et autres actions en faveur de l'environnement, elle s'est lancée dans l'autoconsommation électrique avec un partenaire local, ValEnergies qui a équipé son toit de 500 m2 de panneaux photosolaires et apporte jusqu'à 50% de sa consommation en énergie renouvelable.

Comment assurer la transition énergétique en entreprise ? Ceux qui s'intéressent à cette question, essentielle pour le devenir de la planète, pourront trouver des réponses dans ce que met en place SAP Lab France (250 salariés) à Sophia Antipolis. Des actions exemplaires qui se placent aussi bien sur le terrain de la mobilité avec une flotte de voitures électriques, que sur celui de l'autoconsommation d'électricité avec le solaire. C'est ce dernier point qu'un focus a été fait récemment avec Olivier Béchu, directeur général de ValEnergies, un acteur local auquel a fait appel Hanno Klausmeier, président de SAP Labs France basé sur le site de Sophia Antipolis.

Une opération "gagnant-gagnant"

SAP Labs France, plutôt que d'investir dans des panneaux solaires et dans tout le système de production d'électricité, a préféré en effet faire appel à ValEnergies, un des leaders français de l'autoconsommation basé à Mouans-Sartoux. Un acteur tout proche. C'est ainsi ValEnergies, à partir de son offre EllyBox, qui a couvert le toit de SAP Labs de panneaux solaires (500 m2) et a mis en place un système d'autoconsommation couvrant de l'ordre de la moitié de ce dont à besoin l'entreprise (celle-ci reste bien sûr reliée au réseau d'électricité traditionnel).

Le contrat est le suivant : ValEnergies prend à sa charge la totalité de l'installation ainsi que sa maintenance et revend à l'entreprise l'électricité ainsi produite avec 10% de réduction par rapport au tarif qu'elle payait auparavant. Cela sur une durée au minimum de trois ans. Pour Olivier Béchu, c'est du gagnant-gagnant. L'entreprise économise sur sa facture d'électricité grâce aux panneaux photovoltaïques, elle ne supporte ni coût d'investissement ni d'abonnement et ne paie que ce qui est consommé. Elle gagne aussi une image écoresponsable qui s'inscrit dans une démarche environnementale.

Le site SAP de Sophia dans la foulée de celui de Palo Alto

"Avec SAP Labs France, nous faisons de la transition énergétique une réalité concrète", poursuit Olivier Béchu. "Cette installation d’autoconsommation est un élément clé du virage bas carbone pris par l’entreprise. Aujourd’hui fournisseur d’énergie solaire, nos installations sont amenées à évoluer vers une solution de stockage, pouvant atteindre les 50% d’autoconsommation".

Fermement convaincu de la nécessité de la transition énergétique, Hanno Klausmeier, président de SAP Labs France, a trouvé dans cette installation l'occasion d'une nouvelle action forte. Depuis 2014, il s'était déjà engagé résolument dans la mobilité électrique avec aujourd'hui une flotte de voiture à l'usage des salariés d'une soixantaine de véhicules électriques de différentes marques (de la Zoë à la Tesla) assortie de la mise en place de stations de recharge sur le site sophipolitain. Un site qui, dans ce domaine, rivalise aujourd'hui avec celui de Palo Alto, comme le plus en avancé des sites mondiaux du groupe.

"Nous sensibilisons nos équipes sur le site, en déployant une procédure de recyclage des déchets, des mesures pour la qualité de l’air, des bornes anti-moustiques, ainsi qu’un potager qui produit partiellement les déjeuners de notre cantine", poursuit Hanno Klausmeier. "Pour continuer notre engagement, nous travaillons cette année sur un projet de Smart Building Management, afin de monitorer, contrôler et optimiser la consommation du bâtiment. EllyBox s’inscrit aussi totalement dans cette démarche, puisque nous pouvons voir en temps réel la consommation du bâtiment et la partie prise en charge par l’énergie solaire".

Une action en faveur de l'environnement qui ouvre d'autre part sur de nouveaux "business". En exemple, des salariés du labs on en effet mis au point un système de gestion à distance des bornes de recharge électriques, système qui s'adresse aux gestionnaires de parking, aux collectivités, aux fournisseurs d'énergie. Les nouveaux marchés de la transition énergétique.

Hanno Klausmeier, président de SAP Labs France et Olivier Béchu, directeur général de ValEnergies


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011