ShareThis

Trophée Finance & Gestion DFCG : découvrez les trois nominés 2019

Quel sera le Directeur Administratif et Financier de l'année azuréenne ? Réponse le 16 mai lors de la journée de prestige de la branche azuréenne des Directeurs Financiers et Contrôleurs de Gestion au Méridien Beach Plaza à Monaco. Trois candidats sont en lice (de gauche à droite sur la photo montage) : Christophe Tronchet (Monaco Telecom), Raphaël Ghiandai (APM Monaco) et Renaud Bonnevialle (Vulog).

Christophe Tronchet (Monaco Telecom), Raphaël Ghiandai (APM Monaco) et Renaud Bonnevialle (Vulog) sont les trois Directeurs Administratifs et Financiers en lice pour le 9ème Trophée Finance & Gestion qu'organise la DFCG Côte d’Azur, Association des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion. Le lauréat sera désigné le 16 mai au Méridien Beach Plaza à Monaco lors d’une demi-journée de prestige en présence de Bruno De Laigue, président national de la DFCG et d’intervenants économiques.

Cette année, ce sera Werner Peyer, Administrateur Délégué de la Compagnie Monégasque de Banque, qui présidera le jury composé d’une quinzaine de dirigeants financiers et partenaires de directions financières, ainsi que les représentants des établissements d’enseignement supérieur de la région (SKEMA, EDHEC, IAE Nice). A cette occasion, Cynthia Fleury-Perkins, philosophe et psychanalyste française, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire "Humanités et Santé" donnera une conférence sur le thème de "La quête de sens". Puis une table ronde permettra de prolonger la discussion sur l’adaptabilité des organisations dans un environnement en mutation profonde et rapide. Environ 200 professionnels de la Finance sont attendus.

À l’instar du Trophée National du Directeur Financier de l’année, décerné par la DFCG nationale depuis 18 ans, et comme dans 10 autres régions DFCG, le Trophée Finance&Gestion distingue un Dirigeant de la fonction Finance ou Contrôle de gestion de la région Côte d’Azur. Le prix vient récompenser les initiatives humaines dynamiques et innovantes dans la mise en œuvre de concepts et d’outils de gestion modernes et performants au sein des entreprises, ainsi que la pertinence des méthodes de gestion et les résultats qu’elles ont permis d’atteindre.

Les trois candidats nominés

- Christophe Tronchet. En 2014, NJJ Holding devient l’actionnaire majoritaire de Monaco Telecom, dans un contexte de rentabilité décroissante. Directeur Financier du groupe Monaco Telecom et membre du COMEX à 36 ans, Christophe Tronchet est à la tête d’une équipe de 20 personnes et mène avec succès la restructuration profonde de l’entreprise favorisant le retour à une croissance durable. En 2018, fort de ce succès de transformation d’une gestion d’entreprise traditionnelle en "mode agile", Christophe pilote une opération de croissance externe d’envergure à l’international, incluant une levée de fonds pour le rachat de l’opérateur MTN Cyprus, deuxième opérateur de Chypre. Cette acquisition permet à Monaco Telecom de doubler sa taille, et Christophe Tronchet devient Administrateur de la société MTN Cyprus.

- Raphaël Ghiandai. Contraction du prénom et du nom de la fondatrice, Ariane Prette, la société APM Monaco fut créée en 1982. Forte de ses 30 années d’expérience en développement et confection de bijoux, traditionnellement fait main, la famille décide ensuite de se lancer dans l’aventure de la création de bijoux modernes et tendances, en marque propre, inspirée par l’élégance monégasque ainsi que par le sud de la France. Nommé directeur financier d’APM Monaco SAM en 2017, Raphaël Ghiandai a dès lors conduit divers projets importants afin de favoriser et consolider la forte croissance du groupe, notamment au niveau de la réorganisation et de la relation avec les banques historiques.

- Renaud Bonnevialle. Début 2016, alors qu’il vit depuis 6 ans en Australie, Renaud Bonnevialle a le coup de foudre pour Vulog, une petite start-up niçoise qui essaie de se faire une place dans l’autopartage. Il rentre immédiatement sur Nice pour en prendre la Direction Administrative et Financière et négocier avec le Directeur Général le passage critique de start-up à scale-up. Entre 60% à 75% des start-up échouent à négocier ce virage : manque de moyens humains, de ressources financières, de management, de structure, d’identité… Renaud adapte ses connaissances, acquiert de nouvelles compétences et se mue en DAF 2.0. Trois ans plus tard, Vulog est leader mondial dans son domaine, contribue à changer le monde en apportant des solutions technologiques et innovantes pour rendre la mobilité urbaine plus éco-responsable, plus collaborative et plus accessible, et continue sa croissance…


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011