ShareThis

Un 133ème Carnaval de Nice repensé et hautement sécurisé

Suite au terrible attentat du 14 juillet qui a endeuillé la ville, il a bien failli ne pas avoir lieu ce 133ème Carnaval. Mais la tradition a été respectée et le "Roi de l'Energie" se déchainera à partir de samedi et jusqu'au 25 février sous haute sécurité, dans un site unique pour les corsos et les batailles de fleurs (la place Masséna et le tour de la promenade du Paillon). Que la fête commence!

C'est un Carnaval de Nice repensé qui va débuter samedi et se poursuivra jusqu'au 25 février sur le thème du "Roi de l'Energie". Une 133ème édition qui a failli ne pas avoir lieu comme l'a rappelé lundi Christian Estrosi, président de la Métropole, lors de la présentation du programme 2017. Au lendemain du terrible attentat du 14 juillet qui a frappé la ville, tout le monde s'est interrogé en effet sur le maintien ou non de l’organisation de Carnaval, comme sur celle du village de Noël d’ailleurs. Et c'est après avoir eu l’assurance que tous les moyens de sécurisation possibles seraient mis en œuvre que la décision a été prise de maintenir une manifestation pour laquelle quelque 600.000 visiteurs sont attendus.

Mais pour ces raisons de sécurité et pour respecter la promesse de n'organiser aucun évènement sportif ou festif sur la Promenade des Anglais jusqu’au 14 juillet prochain, il a fallu repenser la configuration de Carnaval. Pour cela, il a été décidé de s'inspirer de la "fan zone" durant l’Euro qui avait fait ses preuves en termes de sécurisation. D'où l'adoption d’un site unique pour les corsos carnavalesques et les batailles de fleurs. Un site qui sera complètement privatisé sur un périmètre clos avec 36 portiques de sécurité à chaque entrée, contrôlés par près de 200 agents de sécurité privée.

Les 17 chars et leurs cohortes de musiciens, danseurs et animations défileront ainsi sur la Place Masséna et tourneront autour de la Promenade du Paillon. Ce nouveau parcours implique la fermeture de la Promenade du Paillon avant et pendant la durée de la manifestation.

Le programme quant à lui a également été réaménagé, toujours dans un souci sécuritaire. Les évènements satellites comme la course "Nice Carnaval Run", le "Queernaval", le "Bain du Carnaval", la "Zumba géante" ou encore le feu d’artifice de clôture ont été annulés cette année. Ils devraient toutefois être remis au programme l'an prochain.

Mais place dès ce samedi 11 février au "Roi de l'Energie" avec à 14h30 la première Bataille de Fleurs suivie à 21 heures du premier Corso Carnavalesque Illuminé de cette édition "revisitée". Une édition hors norme qui se terminera le 25 février à partir de 21 heures place Masséna avec un dernier corso suivi de la traditionnelle incinération du roi.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011