ShareThis

Vers un changement de propriétaire pour le groupe Nice-Matin

Premier groupe de presse francophone en Belgique, Rossel ("Le soir" en Belgique, "La Voix du Nord" en France), a confirmé les négociations pour un rapprochement de son pôle de presse régional avec celui du Groupe Hersant Média, propriétaire dans le sud-est de Nice-Matin et de La Provence. Une nouvelle bien accueillie par la rédaction du quotidien niçois.

Un nouveau groupe bientôt à la barre du groupe Nice-Matin et de la Provence ? C'est ce que laisse entendre le communiqué publié hier soir par le Groupe Hersant Media (GHM), propriétaire des quotidiens du sud-est de la France, et Rossel, premier groupe de presse francophone en Belgique, propriétaire en France de La Voix du Nord et, en Belgique, de plusieurs publications dont le quotidien "Le Soir". Europe1 avait été l'un des premiers à annoncer cette transaction lundi soir. C'est ainsi d'ailleurs que les salariés de Nice-Matin ont appris la nouvelle. La confirmation est venue hier soir, mardi, dans un communiqué commun des deux groupes.

L'axe Nice-Lille

Ils confirment ainsi être entrés en négociations exclusives en vue de rapprocher les activités dans la presse régionale de leurs pôles Champagne-Ardenne-Picardie et Provence-Alpes-Maritimes-Corse d’une part, Voix du Nord de l’autre. L'axe Lille et Nice que connaissent bien déjà les deux grandes écoles de commerce que sont SKEMA business School et l'EDHEC.  Avec près de 900.000 exemplaires vendus quotidiennement, plus de 500 millions de chiffres d'affaires annuel et huit cent journalistes, le nouvel ensemble deviendrait l'un des trois leaders nationaux de la PQR en France avec Ouest-France et EBRA dans l'Est (Crédit Mutuel). Une transaction qui doit encore obtenir l’aval des banques créancières, de l’autorité de la concurrence, des actionnaires et du personnel.

On savait GHM très endetté, notamment depuis son rachat à hauteur de 160 M€ des journaux du sud à Lagardère en 2007, juste avant la crise qui a entamé les chiffres d'affaires des quotidiens régionaux et qui, surtout, a plombé les comptes de la Comareg, sa filiale de presse gratuite d'annonces qui apportait le cash flow. Tous les détails de l'opération en cours ne sont pas encore connus.

Pas de rachat des actifs, mais la création d'une société holding

Rossel ne parle cependant pas de rachat de ces actifs, mais de la création d'une société holding "détenue à parité par GHM et par le groupe Rossel qui y apporteraient tout ou partie des actifs des sociétés concernées. La gouvernance serait assurée paritairement par un conseil de surveillance et un directoire, dont la présidence serait dévolue respectivement à un représentant de GHM et un représentant du groupe Rossel. Les décisions importantes seraient soumises préalablement à leur adoption à un comité stratégique paritaire", précise le communiqué.

Il semble pourtant que le groupe belge, qui cherchait à élargir sa présence en France après l'échec d'un projet de rapprochement avec le groupe Centre France ("La Montagne"), soit bien en position de force. GHM est endetté à hauteur de 200 M€ d'euros. Il ne peut assurer les échéances, faute de disposer des revenus généreux que lui laissait auparavant la Comareg. Touchée de plein fouet par la montée des sites d'annonces gratuits sur Internet elle a, elle même, du mal à survivre. Un bras de fer se joue aussi depuis quelques années avec les banques. Selon "Les Echos" ces dernières devraient d'ailleurs "s'asseoir" à l'occasion sur une centaine de millions d'euros de créances. On imagine que cet abandon de créances serait loin d'être acté de gaité de cœur. L'accord de principe devrait pourtant être finalisé rapidement. Bien informé, "Presse News" avance la date du vendredi 14 octobre.

Rossel : une bonne réputation

A Nice-Matin, qui avait connu face à GHM une grève historique en avril 2010 pour combattre un projet de vente du siège de la route de Grenoble, la nouvelle a été bien accueillie. Le quotidien azuréen a réussi à avoir ce qu'il voulait : un outil de travail modernisé avec l'acquisition de trois nouvelles rotatives. Elles sont en fonction depuis le 19 septembre et lui permettent de publier au meilleur niveau de la technologie avec couleur à toutes les pages.

A travers "Le Soir" en Belgique, une référence pour la presse, et La Voix du Nord en France, le groupe Rossel a quant à lui bonne réputation. Il a montré ses capacités en matière de qualité journalistique, d'indépendance rédactionnelle et d'évolution vers le bi ou multimédia. Autant d'éléments qui, après une gestion jugée sans boussole par le groupe GHM, font qu'il devrait être bien accueilli par les rédactions et les salariés du quotidien de la Côte d'Azur et de la Corse.

Lire dans :

Voir également les articles du Tag Nice-Matin dans WebTimeMedias


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011