ShareThis

Volkswagen-Vulog pour le plus grand "free floating" électrique du monde!

Un joli coup pour le Niçois Vulog, leader de l'autopartage et du "free floating" : Volkswagen l'a choisi pour lancer à Berlin le plus grand service d'auto-partage électrique au monde avec 1.500 e-Golf d'entrée auxquelles s'ajouteront 500 e-Up. L'occasion pour le constructeur allemand de se lancer à fond dans les nouvelles mobilités et de rattraper ses compatriotes Daimler et BMW.

C'est un joli coup pour Vulog et sa soixantaine d'ingénieurs niçois. La start-up, spécialiste de l'autopartage et du "free floating", va opérer à Berlin pour Volkswagen le plus grand service d'auto-partage électrique au monde. A partir de la technologie développée à Nice par Vulog, le constructeur allemand a annoncé en effet, un premier engagement audacieux dans l'e-mobilité avec le lancement de son nouveau service WeShare dans la capitale allemande. L'opération démarre avec un effet de masse : 1.500 e-Golf d'entrée et 500 e-Up qui viendront s'y ajouter dans quelques mois. (Photo DR : Véhicule équipé du système WeShare à  Berlin).

Le "free floating" pour prendre et laisser le véhicule à l'endroit où l'on veut

Dans un second temps, VW y engagera les premières unités de la nouvelle ID. 3 dès sa commercialisation attendue mi-2020. Le service couvrira une zone d’environ 150 km2 qui sera étendue ”parallèlement à l’augmentation du nombre de véhicules”, est-il indiqué. 

L'application WeShare permettra aux utilisateurs, via leur smartphone, de commencer leur parcours et de le finir sur la base du "free floating", c’est-à-dire de prendre et de laisser le véhicule à des endroits de leur choix dans Berlin sans donc la nécessité d'une prise de la voiture et d'un dépôt dans une station. Au départ, c'est WeShare qui s’occupera de récupérer les véhicules pour les recharger. Ensuite, "les utilisateurs seront incités à recharger les véhicules eux-mêmes" a-t-il été indiqué. A la plateforme de Vulog de gérer tout cela.

VW compte lancer WeShare dans les grandes villes d'Europe

Pour Volkswagen, Berlin n'est qu'un début. Le constructeur, avec toute la puissance de sa marque, compte lancer rapidement WeShare dans plusieurs autres grandes cités, incluant Prague, Hamburg dès 2020 et d'autres villes européennes.

"Avec son énorme projet phare à Berlin, Volkswagen mène clairement le mouvement", souligne Grégory Ducongé, président de Vulog. "En tirant parti des capacités avancées de notre plateforme AiMA, VW bénéficie d’une solution hautement évolutive et flexible qui lui permettra de croître rapidement, mais aussi d’apporter une expérience vraiment unique à l’utilisateur final."

VuLog : ses premières armes à Nice avec Auto-bleue

Volkswagen, il est vrai, était parti tard dans cette course à l'e-mobilité. BMW et Daimler sont déjà depuis quelque temps dans la course. Ses deux compatriotes ont rapproché leurs services de mobilité et sont notamment présents dans Berlin avec leurs plateformes Drive Now et Car2Go. Le marché de la mobilité partagée a d'ailleurs nettement décollé en Allemagne, passant de 180.000 usagers en 2010, à 2,5 millions aujourd'hui avec un parc 23.000 véhicules.

Quant à VuLog, qui travaille déjà avec Peugeot PSA, BMW-Daimler, Renault et Kia, le choix de Volkswagen le propulse un peu plus comme leader mondial du free floating et des nouvelles mobilités. Belle réussite pour la start-up niçoise qui a fait ses premières armes à Nice avec Auto-bleue... service aujourd'hui disparu.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011