ShareThis

Michael Haneke marque les esprits avec Amour

Trois ans après sa Palme d’Or pour Le Ruban Blanc, Michael Haneke est de retour au Festival de Cannes avec Amour, un film qui raconte l’histoire d’un couple d’octogénaires dont l’amour qu’ils se portent va être mis à rude épreuve par la maladie. Un film fort porté par ses acteurs principaux : Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant qui fait son retour au cinéma. Amour n’est certes pas un film divertissant, mais c’est incontestablement un grand film que l’on devrait logiquement retrouver au palmarès.

 

Jean-Louis Trintignant signe un retour magistral au cinéma dans "Amour" de Michael Haneke


ShareThis

Lawless : La Croisette à l’heure de la prohibition

Pour sa première apparition sur La Croisette, le cinéaste australien John Hillcoat a plongé le Festival de Cannes au cœur de la prohibition avec l’histoire de 3 frères, seuls face à une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux. Son film recèle une bonne dose de violence et le sang coule abondamment, mais le résultat est assez efficace grâce notamment aux prestations du trio d’acteurs emmené par Shia LaBeouf, qui incarnent les 3 frères.

 

Shia LaBeouf dans "Lawless" de John Hillcoat. DR


ShareThis

L’INA ouvre ses archives sur le Festival de Cannes

Durant tout le Festival, l’INA expose au sein du Salon Jaune de la Mairie de Cannes une sélection de photos prises lors des émissions cultes de François Chalais sur le Festival de Cannes. A partir d’une borne interactive, les visiteurs pourront également accéder à la grande fresque sur les 65 d’histoire du Festival, concoctée par l’INA. Rencontre avec son Président Mathieu Gallet pour évoquer cette exposition qui symbolise la volonté de l’INA de rendre son patrimoine accessible au grand public.

 

François Truffaut et Jean Cocteau entouré de l'équipe des "400 coups" lors de sa présentation au Festival de Cannes 1959 - DR INA-Daniel Fallot


ShareThis

Reality : rêve et cauchemar de la téléréalité

4 ans après "Gomorra", Matteo Garrone revient au Festival avec "Reality", un film dans lequel il explore les dérives de la téléréalité et ses conséquences néfastes sur certains esprits qu’elle fait trop rêver. Un film qui a fait l’événement en raison de l’absence à Cannes de son acteur principal qui purge depuis 18 ans une peine de prison en Italie. "Reality" est également une petite déception car sa charge contre la téléréalité manque de force et que, en changeant de registre, Matteo Garrone ne parvient pas à faire oublier les maîtres de la comédie italienne.

 

Aniello Arena absent à Cannes mais très présent dans "Reality", le film de Matteo Garrone


ShareThis

"De rouille et d’os" : le coup de poing au cœur de Jacques Audiard

Avec De rouille et d’os, Jacques Audiard a frappé un grand coup dès le début du Festival de Cannes, en assénant un véritable coup de poing au cœur des spectateurs en racontant l’histoire d’une dresseuse d’orques qui perd ses deux jambes dans un accident et qui va retrouver progressivement goût à la vie en s’appuyant sur un jeune père en rupture. Le film est porté par deux acteurs qui crèvent l’écran : Marion Cotillard qui confirme tout son charme et son talent, et Matthias Schoenaerts, véritable révélation dont on entendra encore beaucoup parler dans le futur.

 

Matthias Schoenaerts et Marion Cotillard, éblouissants dans "De rouille et d'os" de Jacques Audiard


ShareThis

Moonrise Kingdom ouvre le Festival de fort belle manière

C’est Moonrise Kingdom, le film du cinéaste américain Wes Anderson qui a ouvert hier soir la 65ème édition du Festival de Cannes. Une ouverture réjouissante avec cette histoire de Roméo et Juliette en culottes courtes qui prennent la poudre d’escampette et donnent du fil à retordre à un monde d’adultes parti à leur poursuite alors que la tempête s’annonce. Un conte d’Anderson plein de légèreté et de poésie pour débuter un Festival dont le reste de la sélection s’annonce plus rude.

Suzy et Sam partant à l'aventure dans "Moonrise Kingdom" de Wes Anderson


ShareThis

Cannes Cinéphiles : le Festival accessible aux cannois

Cannes Cinéphiles constitue le plus sur moyen pour les cannois de participer à la grande fête annuelle du cinéma mondial et de visionner la quasi-totalité des films présentés dans le cadre de la Sélection Officielle du Festival de Cannes, mais également à la Quinzaine des Réalisateurs et à la Semaine de la Critique. 5 000 cannois sont accrédités cette année. Pour les autres, il reste la possibilité de venir retirer des invitations dans les 3 salles du réseau Cannes Cinéphiles : le Théâtre La Licorne, le cinéma Le Raimu et le Studio 13.


ShareThis

Le Majestic sur son 31 pour accueillir le Festival de Cannes

A deux jours de l’ouverture du Festival de Cannes, les palaces de La Croisette sont en pleine ébullition pour préparer cet événement qui, rien qu’au Majestic, mobilise près de 600 personnes qui brassent durant 12 jours une quantité impressionnante de marchandises telle que 2 tonnes de homard ou 15 000 bouteilles de champagne. Rencontre avec son Directeur, Emmanuel Caux, pour qui le Festival 2012 s’annonce comme un très bon cru.

L'une des nombreuses manifestations accueillies au Majestic durant le Festival de Cannes - DR

Emmanuel Caux, le Festival de Cannes représente une période cruciale pour le Majestic ?


ShareThis

Sélection excitante pour le Festival de Cannes 2012

Thierry Frémaux et Gilles Jacob ont présenté hier à Paris la Sélection officielle du Festival de Cannes 2012. 22 films seront en compétition pour tenter de décrocher la Palme d’Or décernée par un jury présidé cette année par le réalisateur italien Nanni Moretti. Une sélection qui s’annonce alléchante en offrant un beau voyage dans le monde du cinéma. Le cinéma français apparaît en bonne place au sein de cette sélection avec Jacques Audiard, Alain Resnais et Leos Carax. Un festival 2012 qui s’achèvera par la projection du dernier film de Claude Miller qu’il venait juste d’achever avant de mourir.

Thierry Frémaux et Gilles Jacob posant devant l'affiche du Festival 2012 lors de la présentation de la sélection officielle.


Syndiquer le contenu
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011