ShareThis

SKEMA : la révolution digitale dans l'éducation et la formation


ShareThis

Nice : la présidente de l'université nommée ministre!

C'est une surprise car son nom n'avait pas été avancé dans les "potentiellement ministrables" : Frédérique Vidal, présidente de l'Université Nice Sophia entre dans le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe. Elle a été nommée ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. A la tête de l'université azuréenne depuis 2012, cette scientifique lui a donnée un nouvel essor avec l'obtention du label Idex (Initiative d'Excellence) et la création de l'Université Côte d'Azur rassemblant les différents acteurs de l'enseignement supérieur du territoire.


ShareThis

Sophia : 'Sport, entreprise et valeur' avec Denis Gargaud, médaille d'or Kayak à Rio


ShareThis

Train : la PACA déploie les premiers portiques de sécurité dans les gares


ShareThis

Thales Alenia Space : champion du monde des pièces 3D en orbite !

Avec Monacosat, le constructeur cannois de satellites s'était lancé début 2015 dans l'aventure de la "fabrication additive" aluminium pour l'espace avec un support d'antenne. Depuis, 79 nouvelles pièces 3D en métal et 350 supports de tubes pour la propulsion chimique en polymère (photo TAS ci-dessous) ont été placés en orbite sur différents satellites. Ce qui fait aujourd'hui de TAS le champion du monde en ce domaine.


ShareThis

Financement : de 1 à 3 ans, la "vallée de la mort" des start-up …

In Extenso Innovation Croissance a lancé un baromètre des levées de fonds en France qui sera actualisé tous les trimestres. Recouvrant 2016, la première édition présentée par Patricia Braun, sa présidente, met en lumière une phase critique : celle de la période de 1 à 3 ans, baptisée "vallée de la mort", pendant laquelle les jeunes pousses font face à de sérieuses carences en termes de financements disponibles au moment même où elles auraient besoin de "carburant" pour accélérer leur développement commercial.


ShareThis

Décret-plage : ce que demandent les plagistes

Réunis mercredi au Palais des congrès de Juan-les-Pins pour leur deuxième convention nationale, deux cents plagistes ont demandé à ce que le Décret-Plage qui menace leurs activités soit réformé ou abrogé. Ils en appellent au futur nouveau gouvernement et ont reçu le soutien de la CCI Nice Côte d'Azur et de l'UPE06 qui vont avec eux alerter les pouvoirs publics sur le risque économique du décret.


ShareThis

Mouans-Sartoux : le Festival de la Photo ouvre la porte à Youtube


ShareThis

Grasse : ExpoRose 2017 au rythme du tango argentin


ShareThis

Floralies Antibes Juan-les-Pins : un printemps tout en fleurs


Syndiquer le contenu
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011