ShareThis

Start Up Factory à Sophia : flash sur les jeunes pousses émergentes

A travers ses séances de "pitches", le rendez-vous de Start Up Factory hier soir aux Espaces Antipolis, a ouvert en plein sur les nouveaux projets et start-up qui émergent où se développent dans l'écosystème azuréen de l'innovation. De Myxyty à Riviera On Touch, en passant par Codesna, ExactCure, Hyve, Greenerwave, Ziblue, Wecashup, Mindus, la confirmation d'un foisonnement prometteur.


ShareThis

SKEMA : Paris remporte l'hackathon inter-campus de rentrée

Le campus SKEMA de Paris a remporté l'hackathon de rentrée de la grande école de commerce avec son projet Switch qui vise, sur le créneau de la cybersécurité, à pouvoir bloquer ses appareils connectés depuis son smartphone puis les redémarrer ultérieurement. Le campus de Sophia, qui concourrait sur le thème des "smart cities", avait retenu comme champion Be Ready (l'équipe sur la photo) avec une appli d'aide à la mobilité.


ShareThis

Basket: Sharks/Strasbourg pour l'ouverture du championnat Pro A


ShareThis

Sophia : Sundesk veut révolutionner le monde du coworking

Dans les anciens locaux de Quescom, entièrement réaménagés face à la gare routière, Sundesk a joué les nouveaux environnements de travail. Dans un cadre très "Silicon Valley", ce nouvel espace propose aussi bien des bureaux privés que des postes de travail en open space et cherche à réunir le meilleur de deux mondes : une ambiance conviviale propice aux échanges et des conditions de travail optimales par l'intégration des technologies les plus performantes.


ShareThis

Sophia : une grande soirée organisée autour du Test Logiciel


ShareThis

Sophia Success Story : une 6ème édition autour des 50 ans d'Inria


ShareThis

Conférence à Sophia : l'IA au service de l'innovation et du métier


ShareThis

Education : Valbonne présente son Pôle d'Excellence Numérique


ShareThis

Choc à Sophia : Galderma annonce 400 suppressions de postes!

Coup de tonnerre sur la technopole : Galderma, leader européen en dermatologie, a annoncé hier son intention de supprimer quelque 400 postes sur les 550 de son centre R&D de Sophia Antipolis. Raison avancée : le groupe suisse, depuis 2014 propriété de Nestlé, change de stratégie et veut passer de la dermatologie "topique" (application de crèmes sur la peau) aux nouvelles technologies biologiques et synthétiques avec injections et traitements par voie orale.


ShareThis

Antibes : Get In The Ring revient sous la bannière de BA 06


Syndiquer le contenu
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011