ShareThis

Startup-Show : les enjeux de la 3D interactive avec Christophe de Dinechin (Taodyne)

La 3D interactive va changer nos modes de communication. Taodyne, jeune pousse de Sophia Antipolis, vient de lancer son premier produit sur ce créneau. Le marché est-il mûr ? Les outils disponibles sont-ils accessibles à tous ? Christophe de Dinechin, fondateur de Taodyne, répondra en direct aux questions, dans Startup-show, jeudi 25 octobre de 11h30 à 12h lors d’un tchat vidéo, animé par Christiane Navas, auquel participera Edith Bianchini, présidente de la DFCG Côte d’Azur. Posez vos questions sur www.startup-show.com.


ShareThis

"MyEurope", nouvelle "sociapp" pour le méta-réseau social "myMed"


ShareThis

Italie : les tenants du droit à la santé et du droit à l’emploi s’opposent dans les rues de Tarente

La plus grosse aciérie italienne, Ilva à Tarente dans les Pouilles, est sous la menace d’une fermeture pour « désastre écologique » suite à une décision de justice. Les salariés cherchent à défendre leurs emplois et militent pour une mise aux normes européennes sans arrêt de la production face à des citoyens qui brandissent le droit à la santé.

Le complexe sidérurgique de Tarente emploie quelque 11 600 personnes (photo Ilva)


ShareThis

Idées week-end : sur les traces des bergers pour goûter aux saveurs de la "cuisine blanche" en Ligurie

Les plats, préparés par les bergers qui accompagnaient les troupeaux, l’été, sur les flancs des Alpes ligures, ont donné naissance à une cuisine typique que les villages perchés de l’arrière-pays d’Imperia ont su préserver. C’est ainsi qu’est née la « route de la cuisine blanche » en Ligurie, un itinéraire des saveurs du terroir, héritage de la tradition pastorale et une fête, le 18 août à Mendatica.

Suivre "la route de la cuisine blanche", c’est échapper aux fracas du littoral pour retrouver, au cœur de l’été,  la fraîcheur et la sérénité des montagnes tout en découvrant des hameaux qui ont su conserver un certain art de vivre.


ShareThis

LGV PACA : la supplique de la CCI Régionale au président de la République

A l’heure où le gouvernement finalise le Schéma National des Infrastructures de Transport, le président de la CCIR PACA plaide au plus haut niveau pour la LGV PACA aujourd'hui menacée par les restrictions budgétaires. Dans un courrier adressé au président de la République, Dominique Estève rappelle les enjeux d'un "Thalys de l'Europe du Sud" et demande à ce que ce dossier figure parmi les projets prioritaires.

C'est le tracé sud, celui dit "des métropoles" qui a été retenu par rapport au tracé direct sur Nice à partir de la gare TGV d'Aix-en-Provence.


ShareThis

Concerts de l’été : Sospel à l’heure du baroque

Les Baroquiales 2012, sous la houlette de Silvano Rodi, proposent cinq concerts pour découvrir une musique multiforme, aux accents à la fois populaires et religieux. Un programme servi par des musiciens et interprètes, habitués des grands festivals baroques européens.

Le Pont vieux sur la Bévéra où les marchands devaient acquitter un péage pour aller d'une rive à l'autre


ShareThis

Costazzura : un guide de la "Dolce Vita" sur la Côte pour les Italiens


ShareThis

Port Riviera Coopération : le bilan du projet européen en septembre

Le port d'Imperia sur la Côte ligure en Italie.

Le bilan va être tiré en septembre pour "Port Riviera Coopération", projet transfrontalier de valorisation durable des ports de plaisance de la Riviera française et ligure (3,8 M€). Un projet qui a permis la mise en place de trois dispositifs principaux :


ShareThis

Amadeus lance un pari sur le rail et le train à grande vitesse!

Le groupe, qui parie sur le train à grande vitesse en tant que moyen de transport le plus utilisé en Europe à l'horizon 2020, vient d'annoncer un partenariat avec Trenitalia destiné à distribuer les billets de la société italienne. La possibilité aussi de comparer plus facilement sur un même trajet les services et tarifs proposés par le train et l'avion.


ShareThis

Monaco : les comptes de la SBM restent dans le rouge

Malgré une légère augmentation du chiffre d’affaires lors du dernier exercice clos le 31 mars 2012, le groupe hôtelier monégasque creuse les pertes qui atteignent 33,2 M€. L’activité est orientée à la hausse tant dans l’hôtellerie pour que pour les jeux depuis avril 2012, mais la conjoncture économique difficile en Europe incite les dirigeants de la SBM à la prudence.

Jean-Louis Masurel (à gauche), administrateur délégué, et Jean-Luc Biamonti, président du conseil d'administration de la SBM lors de la présentation des résultats à Monaco (photo DR)


Syndiquer le contenu
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011