ShareThis

Skype baisse ses tarifs et joue les forfaits

IP Skype, désormais filiale de eBay, a annoncé hier qu'il allait revoir ses tarifs d'appels vers les postes fixes. Si en utilisant Skype il est possible de téléphoner gratuitement partout dans le monde, cette gratuité ne concerne que les communications de PC à PC, chaque poste étant équipé du logiciel (gratuit) Skype. En revanche les appels d'un PC ou d'un téléphone Skype vers une ligne fixe non équipée sont payants et tarifés à la minute. Un service baptisé Skype Out est assorti d'une grille de tarifs qui varient suivant les pays et l'appel d'un "fixe" ou d'un "mobile". Pour faire face à la concurrence et notamment aux offres "triple play" qui permettent à partir d'un forfait global de téléphoner gratuitement sur des postes fixes de nombreux pays, Skype va baisser ses tarifs et jouer les forfaits.

 

Pour la France, les appels vers les fixes sur le territoire français avaient bénéficié de la gratuité pendant plusieurs mois. Mais l'opération s'arrêtait au 31 décembre 2006. A partir d'un nouveau service Skype Pro, un abonnement mensuel à 2 euros devrait être lancé prochainement. Il proposera des appels nationaux illimités (un coût de connexion supplémentaire de 3,9 centimes d'euro hors taxe sera cependant appliqué qu'elle que soit la durée de la connexion). En attendant la mise en place de cet abonnement, les tarifs à la minute ont été baissés à partir d'hier sur 8 pays (ils passent à 0,017 euro la minute pour la République Tchèque, Gaum, la Hongrie, Israël, le Luxembourg, la Malaisie, Porto Rico, l'Alaska et Hawaï).

 

Reste la partie appel sur les mobiles. Skype a lancé un forfait aux Etats-Unis permettant de téléphoner pour 30 dollars par mois de façon illimitée vers les fixes comme vers les mobiles. Une offre qui bouscule le marché américain et qui pourrait être introduite ultérieurement en Europe où le "triple-play", n'inclut que très peu les mobiles.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011