ShareThis

Sophia : Preceptel dans l'informatique "ubiquitaire" avec le laboratoire I3S

Preceptel, cette start-up sophipolitaine, qui veut révolutionner le monde des télécoms, ouvre les portes de la collaboration avec la recherche publique. Elle a ainsi engagé un partenariat stratégique avec le laboratoire I3S, unité mixte de Recherche entre l’Université de Nice-Sophia Antipolis et le CNRS pour attaquer un nouveau projet télécom. Un projet qui touche à l'informatique "ubiquitaire", c'est à dire une informatique indépendante du lieu et de l'environnement dans lequel on se trouve. Exemple : travailler sur ses données avec son Word, Exel ou autres aussi bien sur le PC de son bureau que sur celui de son domicile ou sur son mobile connecté ou son PDA, assistant personnel.

 

Avec l'équipe Rainbow du laboratoire I3S

 

Cette Jeune Entreprise Innovante fondée en 2003 par José Martinez, un ancien de France Télécom, soutenue par OSEO ANVAR, n'est pas une inconnue dans le monde techno. Elle a lancé un nouveau concept de standard téléphonique qui oublie les lignes fixes et s'appuie uniquement sur les mobiles. Cette fois, il s'agit d'un autre challenge. Celui ci répond au développement croissant des terminaux mobiles et autres objets communicants. Comment faire pour s'y retrouver si vos données, vos logiciels sont éparpillés dans quatre ou cinq endroits, disséminées entre PC, mobile, ou PDA? D'où l'idée d'une informatique qui adapte dynamiquement une application logicielle à un environnement d'exécution variable.

 

C'est là un domaine dans lequel baigne l’équipe Rainbow du Laboratoire I3S. Cette équipe mène des recherches avancées pour faciliter le développement de telles applications, en particulier dans le cadre du logiciel pour les télécommunications. Parmi les différentes thématiques du Laboratoire, celle des "Sciences et Techniques du Logiciel" regroupe 7 équipes dont l’équipe Rainbow dirigée par le professeur Michel Riveill. La thématique "Adaptation aux environnements d'exécution" de l’équipe Rainbow fait l’objet d’une recherche récente et prometteuse en partie menée par deux chercheurs Jean-Yves Tigli et Stéphane Lavirotte et deux doctorants Daniel Cheung (bourse BDI CNRS-CSTB) et Vincent Hourdin (bourse CIFRE Preceptel).

 

Travail en commun recherche publique et entreprise

 

Ils travaillent ensemble sur de nouveaux concepts, méthodes et outils de prototypage rapide de logiciels. Ces méthodes utilisent des mécanismes de composition basés sur la notion d’"Aspects d'Assemblage" permettant la prise en compte et la gestion de l’hétérogénéité et la dynamicité des environnements d’exécution de l’application logicielle considérée.

 

Des applications ubiquitaires sont d'ailleurs déjà prototypés au sein de l'Ubiquarium Informatique de Polytech’Nice-Sophia sur la technopole, établissement qui héberge l'équipe Rainbow. Il s'agit d'un projet de conception d’une plate-forme pour l'étude et le prototypage de nouvelles architectures logicielles dans le domaine de ce qu'on appelle l'Informatique Mobile en Environnement Simulé.

 

Ce partenariat entre Preceptel et I3S, avec échanges de doctorants, de services et travaux en commun, donne aujourd'hui entièrement satisfaction. A tel point que les deux partenaires, l'un privé, l'autre public, répondent actuellement à un appel d'offres télécoms important. Dans une économie qui veut privilégier l'innovation, un exemple à suivre de décloisonnement de la recherche publique et d'ouverture sur l'industrie azuréenne.

 

+d'infos

Voir le Wiki de Rainbow

Site Web de Preceptel


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011