ShareThis

Thales Alenia Space annonce la transmission du premier signal de navigation Galileo!

Un pas en avant pour Galileo, le grand projet de GPS européen : le segment de mission GIOVE a transmis le premier signal de navigation Galileo. C'est ce qu'a annoncé vendredi Thales Alenia Space qui a développé le générateur de signal Galileo (NSGU) de GIOVE-A. Ce segment de mission, qui a été conçu et déployé en un temps record de 12 mois, est le résultat d’une coopération fructueuse entre l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et le consortium industriel européen ESNIS (European Satellite Navigation Industries, anciennement Galileo Industries), dont Thales Alenia Space est un acteur majeur.

 

Démarré en décembre 2005, le segment de mission GIOVE permet de tester et valider les technologies clés du système Galileo et de démontrer son fonctionnement opérationnel en vraie grandeur. Il comprend aujourd’hui un réseau mondial de 13 stations de collecte équipées de récepteurs Galileo, ainsi qu’un centre de traitement situé à l’ESA-ESTEC au Pays-Bas et opéré par ESNIS.

 

Marc Gandara, responsable du segment de mission GIOVE pour Thales Alenia Space travaillant au sein d’ESNIS en explique les enjeux. "Après une année en orbite, nous avons évalué l’horloge bord du satellite GIOVE A, caractérisé l’environnement des stations sols et validé les algorithmes de navigation avec des données réelles, démontrant ainsi la faisabilité des performances en orbite de Galileo. La diffusion du message de navigation Galileo permettra, pour la première fois dans l’histoire de la navigation par satellite, de calculer un positionnement en utilisant les signaux Galileo et GPS et de démontrer ainsi l’interopérabilité des 2 systèmes".

 

Thales Alenia Space ainsi que ses principaux partenaires INDRA, GMV, Septentrio, Space Engineering et Science System, a contribué à la livraison de l’infrastructure du segment de mission GIOVE ainsi que des premiers algorithmes qui seront ensuite implémentés dans le segment sol de mission Galileo. Ce segment assurera et contrôlera la performance utilisateur de Galileo. "La finalisation du segment de mission GIOVE est une étape importante du programme Galileo car elle permettra d’établir les fondements techniques et technologiques nécessaires au déploiement opérationnel de Galileo", note Marc Gandara

 

Afin de marquer cet évènement, le site Internet www.giove.esa.int vient d’être mis en ligne. Il fournit des informations générales sur le programme GIOVE et permet aux participants au programme Galileo d’obtenir les données collectées et les résultats des tests.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011