ShareThis

C’est pas classique : un final en apothéose

La 3ème édition de C’est pas classique, qui s’est déroulée du 1er au 4 novembre à Nice au Palais Acropolis, s’est achevée en apothéose devant une salle archi comble avec « Ecce Cor Meum », (« Voyez mon cœur »), un Oratorio composé par Paul Mc Cartney en hommage à sa première femme Linda. Une œuvre puissante, dans la lignée des Requiems de Berlioz ou de Verdi, faisant appel à une centaine de choristes, une soprano et un Orchestre.

Pas de quoi désarçonner Philippe Bender qui, à la tête de l’Orchestre Régional de Cannes dirigea cette œuvre composée par une légende de la pop music, qui est aussi l’un des plus grands mélodistes de notre temps. Un Chef d’orchestre au contraire ravi du choix de cet Oratorio, bien dans l’esprit de C’est pas classique.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011