ShareThis

"Construction durable" : BatiEco s'ouvre ce matin à Sophia

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le salon BatiEco qui s'ouvre ce matin à l'Agora Einstein à Sophia Antipolis et qui sera inauguré à 12 heures, vient répondre concrètement et industriellement à des questions majeures. Ainsi, hier encore, la Commission européenne présentait son plan pour lutter contre le réchauffement climatique et fixait de nouveaux objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Il s'agit notamment de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport à 1990, et de porter la part des renouvelables à 20% dans la consommation énergétique totale de l'UE.

 

La "rupture technologique du bâtiment"

 

BatiEco, comme par ailleurs les précédents salons qu'a lancés le groupe de BTP CARI (ENR Agora sur les énergies renouvelables en juillet, ImmoTIC-Domotic en décembre) apporte des solutions. Il ouvre en grand les pistes d'une nouvelle façon de construire plus respectueuse de l'environnement et beaucoup moins énergétivore. Quand on sait que le chauffage et le fonctionnement des habitations et bureaux contribuent pour une bonne part à l'émission de CO2 et donc au réchauffement de la planète, la "rupture technologique du bâtiment" prônée lors du Grenelle de l'Environnement va devenir plus que jamais un enjeu majeur. BatiEco en dessine les contours, dévoile les technologies, les réglementations, focalise sur les expérimentations réussies et permet de préparer une réponse "industrielle" à ce défi du 21ème siècle.

 

Aujourd'hui jeudi et demain vendredi, flash aussi sur l'éco-construction. Quatre conférences plénières aborderont durant ces deux jours les problématiques de l’éco-construction, éco-environnement, éco-gestion et les Ecopolis du futur. Deux ateliers thématiques animés par des professionnels (notamment EnviroBat-Méditerranée, Centre de Ressources Méditerranéen pour la qualité environnementale) rentreront dans les détails plus techniques. Enfin, un business forum aujourd'hui jeudi, de 13h45 à 17 heures à l’initiative de la Direction Générale Entreprise et Industrie du CSTB présentera les différentes aides publiques, conseils, mesures fiscales incitatives et fonds d’investissement privé proposés aux créateurs d’entreprises innovantes liées au développement durable, dans le cadre du projet européen Build-Nova (Building Innovation in the European Construction Sector).

 

De l'architecture bioclimatique aux villes vertes à zéro émission

 

Dans les amphis et salles de l'Agora Einstein, on parlera aussi d'architecture bioclimatique individuelle labellisée, de villes vertes à zéro émission, intégrées dans des démarches de Haute Qualité Environnementale (HQE®). Les thèmes abordés iront des énergies renouvelables aux matériaux isolants d’origine végétale, du Plan Climat territorial adopté en juillet 2004 au Bilan Carbone® conçu pour aider l’industrie, le tertiaire et les collectivités à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Avec chaque fois un souci d'inscrire ces questions dans une réalité économique et de présenter les dispositifs et outils d’accompagnement les mieux adaptés aux besoins de chacun.

 

BatiEco s'adresse ainsi aux professionnels du secteur : bureaux d’études, cabinets d’architecture, entreprises, associations, promoteurs et investisseurs, institutionnels, etc. Ils y trouveront un état des lieux complet des solutions juridiques, technologiques et financières mises en place pour accroître les performances énergétiques du bâti et le bien-être urbain durable des éco-citoyens de demain. Le salon permettra aussi aux exposants de présenter leurs produits et services à la fois sur 600 m2 de surface d’exposition répartie sur 2 niveaux et au sein d’un salon virtuel 3D accessible sur le site internet du salon : www.batieco-agora.com. La révolution du "bâtiment durable", l'une des composantes essentielles du "développement durable", est en marche. Sophia Antipolis se place en pointe.

 

+d'infos

www.batieco-agora.com

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011