ShareThis

Sophia : une deuxième vie pour les cartons de la technopole

casa_cartons_w.jpg

C'est une mesure en faveur de l'environnement que la CASA (Communauté Antibes Sophia Antipolis) a lancé fin janvier sur Sophia avec l'opération "Cartons". Il s'agit d'une collecte, deux journées par semaine, dédiée aux déchets cartons de la technopole. Une collecte spécifique qui permet un recyclage efficace d'une "production" de cartons qui, auparavant, se trouvait incinérée. Le mardi et le jeudi, ainsi, les entreprises sont appelés à ne mettre en poubelle que leurs cartons et rien d'autre.

 

"Jusqu'à présent, sur la technopole, le ramassage était classique. C'est-à-dire que tous les déchets étaient mélangés, explique Olivier Bérard, chef de service de la gestion des déchets à la CASA. "Nous avons d'abord fait des suivis de collecte et nous avons vu qu'un tiers de ce qui était collecté, c'étaient des cartons. Sophia Antipolis représente 5.000 tonnes de déchets par an et cela faisait donc près de 1.700 tonnes de cartons qui ne pouvaient être valorisés. D'où l'idée d'un ramassage séparé. Nous avons travaillé avec la CCI Nice Côte d'Azur qui nous a fait part de son expérience sur Carros ainsi qu'avec le Club des dirigeants de Sophia Antipolis qui a fait le lien avec les chefs d'entreprise sophipolitains. Et nous avons lancé la collecte séparée".

 

Depuis fin janvier, ainsi, les mardi et jeudi, les entreprises du parc technologique ne mettent en poubelle que leurs cartons (une seule exception est faite pour les hôtels et restaurants pour lesquels une tournée classique est faite). Avant de lancer cette formule, la CASA a expliqué l'opération et distribué des bacs spécifiques cartons avec autocollants au nom de l'entreprise (400 bacs ont été distribués et une centaine ont depuis été commandés en supplément). Les cartons ainsi collectés sont acheminés au centre de tri de Villeneuve Loubet où sont enlevés entre autres les polystyrènes qui s'y trouveraient. Le tout est ensuite remballé pour l'usine de recyclage. Les cartons de la technopole peuvent ainsi revivre sous la forme de cartons ondulés.

 

 L'objectif est maintenant d'affiner le système afin que le maximum d'entreprises du parc y participe. Ensuite de développer sur d'autres zones d'activité, comme par exemple la zone commerciale de Villeneuve-Loubet, ce type de ramassage dédié permettant de mieux valoriser ce que l'on jette. Car bon pour la nature, le recyclage des cartons est aussi économique. Il permet à la CASA, qui gère le ramassage en régie, de baisser ses coûts avec pour l'incinération, un coût à la tonne de 60 euros qui tombe à 5 euros avec la valorisation.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011