ShareThis

Cannes : Thales Alenia Space construit un réseau satellitaire pour Google

constellationo3b_thales_550.jpg

Légende : une vue d'artiste de la constellation de satellites pour 03b Network. Le lancement des premiers satellites et l'activation des services sont prévus pour 2010.

 

Deux nouveaux contrats et le lancement d'un nouveau programme d'ampleur : c'est ce qu'annonce Thales Alenia Space. Ainsi, le constructeur cannois a démarré la construction de 16 satellites de télécommunication en orbite basse pour l’opérateur 03b Networks Limited société basée à Jersey (Channel Islands), avec en option plusieurs satellites supplémentaires.

 

Par le satellite, des capacités identiques à la fibre optique

 

Les satellites vont offrir des services de déport de réseau Internet par satellite à faible période de latence vers les pays émergeants et en voie de développement dans le monde entier à des vitesses pouvant atteindre 10 Gbps et d’une capacité totale combinée de 160 Gbps. Thales Alenia Space avait commencé les activités de conception de la constellation en 2007 et a reçu aujourd’hui de la compagnie 03b le contrat préliminaire portant sur la phase de construction de ce projet. La livraison et la mise en service sont prévues pour fin 2010.

 

O3b Networks a annoncé récemment le nouveau réseau satellitaire supporté et financé par Google Inc, Liberty Global Inc, et HSBC investissements. Faisant la liaison entre les satellites actuels et le câble en fibre optique, O3b Networks va fournir une capacité de trunking aux opérateurs de télécommunication identique à celle de la fibre optique avec déport de réseau directement sur les téléphones mobiles 3G et les tours WiMAX.

 

"Ce contrat démontre une fois de plus la position de Thales Alenia Space comme leader mondial en tant que fournisseur de systèmes de télécommunications. O3b Networks s’appuiera sur une plate-forme validée en orbite. Cette plate-forme est parfaitement adaptée aux constellations de télécommunication avec des performances en orbite excellentes et un développement sécurisé. Elle fournit une solution efficace en terme de coût avec un module de service récurrent qui permet des adaptations économiques aux besoins spécifiques des missions les plus variées", note Thales Alenia Space dans un communiqué. Le début du système en orbite est prévu dès fin 2010.

 

Amos-5 pour des services de télévision directe sur l'Afrique, la France et l'Allemagne

 

Les deux nouveaux contrats signés sont ceux signé avec la société russe JSC-ISS pour la charge utile du satellite Amos-5 et avec RASCOMSTAR-QAF, le fournisseur de services par satellite panafricain, pour la fabrication d’un satellite de télécommunication RASCOM-QAF1-R.

 

Le contrat signé avec JSC “ISS – Reshetnev Company” (précédemment NPO-PM) porte sur la fourniture de la charge utile du satellite Amos-5. ISS est le maître d’oeuvre pour le compte de l’opérateur israélien Spacecom Ltd. Ce contrat implique deux partenaires de longue date pour Thales Alenia Space (ISS en tant qu’ industriel et Spacecom en tant que client), associés aujourd’hui pour former une nouvelle équipe autour du satellite Amos-5.

 

ISS est le maître d’œuvre et fournit la plate-forme Express-1000, Thales Alenia Space fournit la charge utile et le satellite sera intégré et testé à Krasnoyarsk en Russie. Prévu pour un lancement en 2010, Amos-5 va permettre d’accroître la flotte de l’opérateur Spacecom, en particulier pour des services de télévision directe sur l’Afrique ainsi que sur une partie de la France et de l’Allemagne. Le satellite aura une masse au lancement d’environ 1,6 tonnes et la charge utile une puissance de 5,6 kW. Amos-5 embarquera 18 transpondeurs en bande C et 16 en bande Ku, il sera positionné à 17°E. Ce contrat fait suite au contrat pour la charge utile Amos-4 signé en juillet dernier ainsi qu’au lancement récent du satellite Amos-3 aujourd’hui opérationnel avec à son bord une charge utile également fournie par Thales Alenia Space.

 

RASCOM-QAF1-R pour l'accès de l'Afrique aux télécommunications et aux NTIC

 

Concernant RASCOM-QAF1-R, ce nouveau satellite est destiné à assurer à RASCOM et à ses clients, une continuité de services pour fournir au continent africain l'accès aux télécommunications et aux nouvelles technologies de l'information. Le système RASCOM-QAF fournira des services de télécommunications aux opérateurs de télécoms, mais également aux fournisseurs d’accès Internet et aux opérateurs détenant des licences VSAT :

  • Mise en place d’une infrastructure de télécommunications dans les zones rurales pour réduire la marginalisation des zones rurales jusqu’ici défavorisées
  • Amélioration et/ou développement des communications interurbaines dans chaque pays africain
  • Etablissement de lignes directes entre tous les pays africains et facilitation des échanges de programmes radio et télévision entre ces mêmes pays
  • Fourniture de services de télévision directe, d’accès Internet et de services haut-débit à valeur ajoutée

 

Basé sur une plate-forme Spacebus 4000 B3, le satellite RASCOM-QAF1-R sera équipé de 12 répéteurs en bande Ku et 8 en bande C. Il aura une masse au lancement d'environ 3200 kg et une puissance électrique de 6,4 kW en fin de vie. Le satellite remplacera RASCOM-QAF1 et se positionnera à 2,85° de longitude Est, ce qui permettra de couvrir l’ensemble du continent africain et des zones d’Europe et du Moyen-Orient.

 

+d'infos

Concernant le projet au nom de code 03b, lire dans Infos-du-net.com : "Dans les pays émergents, Internet sera spatial"

 

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011