ShareThis

Le futur de l'Internet en débat à Nice

Le futur de l'Internet, c'est l'Internet des objets. Un monde où, après les humains, ce sont les objets qui communiquent entre eux par l'intermédiaire de la toile. Cette nouvelle phase, qui suit et amplifie la vague actuelle de l'Internet mobile, sera au centre des débats aujourd'hui lundi et demain mardi, de la Conférence de la Présidence Française de l’Union Européenne qui s'ouvre ce matin à Nice Acropolis. L'objectif de cette conférence intitulée "Internet des Objets, Internet du Futur"sera de fournir à l’ensemble des participants un état de l'art des technologies de l’Internet et d’analyser les conséquences économiques, technologiques et sociales que les mutations du réseau seront amenées à avoir dans nos sociétés.

 

Cette conférence est conjointement organisée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Ministère de l'Économie, de l’Industrie et de l'Emploi et le Secrétariat d’État à l’Économie numérique en coopération avec la Commission Européenne.

 

Les services de l'Internet du Futur comme enjeu

 

Deux principaux volets seront abordés : le développement de l’Internet mobile et les perspectives technologiques liées au développement de l’Internet des Objets en Europe. Il s’agira en particulier de stimuler la création d’initiatives européennes dans le domaine des technologies et des services de l’Internet du Futur. Ainsi, les secteurs des services sur l’Internet mobile et des technologies des puces à radiofréquences (ou puces RFID) constitueront des éléments clés pour le développement européen de ces technologies.

 

L’Europe compte en particulier se doter d’un écosystème favorable à la recherche et à l’innovation dans le domaine des services de l’Internet du Futur. Cela afin de créer les conditions d’un marché garantissant une compétition équitable, notamment pour les PME européennes. Enfin, les questions liées à la gouvernance de l’Internet du Futur seront aussi abordées ainsi que celle de la protection des libertés afin d’établir un cadre de confiance propice au développement de ces innovations en Europe.

 

Qu'est-ce-que l'Internet des Objets?

 

Mais qu'est ce qu'on appelle l'Internet des objets? La montée en puissance de l’Internet mobile permet aujourd'hui d’entrevoir une nouvelle étape : celle d'un développement de l’Internet marquée par la diffusion du réseau vers l’ensemble des objets du quotidien. Cette mutation de l’Internet en un réseau ubiquitaire que l’on nomme "Internet des objets" aura d’importantes conséquences économiques, sociales et politiques. Ainsi, à mesure que les produits et marchandises "non-électroniques" seront dotés de puces à radiofréquence (ou puces RFID) en remplacement des codes à barres actuels, les technologies de l’Internet permettront d’atteindre l’ensemble des objets de la vie quotidienne.

 

En effet, ces puces permettront d’obtenir via l’Internet des informations relatives aux produits (lieu de fabrication, acheminement, contrôles effectués, distribution etc.). De nombreux services pourront ainsi être créés en s’appuyant sur les technologies de l’Internet mobile et celles des puces RFID. Ils porteront sur des domaines aussi divers que l’information sur les produits manufacturés, les services de proximité, la géolocalisation ou encore la maîtrise des risques écologiques… Autant de nouveaux services qui constituent un enjeu économique majeur pour l’Union européenne et que les deux journées niçoises permettront de mieux cerner.

 

Eric Besson à Nice

 

En marge de la conférence sera organisée aujourd'hui lundi la première Conférence Ministérielle Européenne sur l’Internet du Futur à l’initiative d'Éric Besson, Secrétaire d'État chargé du Développement de l'Économie Numérique. Elle réunira les ministres de l’Union européenne en charge des communications et des technologies et elle abordera l’ensemble des questions technologiques, économiques et politiques liées aux évolutions de l’Internet en Europe. Les travaux de cette conférence ministérielle permettront de nourrir des réflexions communes sur l’Internet du Futur afin d’établir un projet de conclusions que la Présidence Française soumettra le 27 novembre lors du Conseil Telecom de l’Union Européenne.

 

+d'infos

www.internet2008.eu

 

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011