ShareThis

Web : SMIL 3.0 pour faciliter les présentations multimédias interactives

Si vous dites SMIL (cela se prononce "smaïle") à un spécialiste du Web, il ne pensera pas à sourire, mais à la spécification Synchronized Multimedia Integration Language. Il s'agit en effet d'un standard développé par le W3C (World Wide Web Consortium) pour faciliter la conception des présentations multimédia interactives. Un point essentiel aujourd'hui à l'heure du "rich media" qui combine texte, photo, audio, liens hypertextes et video sur Internet. Et un standard qui évolue à l'image du Web. Ainsi, le W3C annonce aujourd'hui l'arrivée de la spécification SMIL 3.0 qui permet entre autres d’optimiser le contrôle de la disposition et de la temporisation.

 

Pour réaliser facilement des animations à la Ken Burns ("The War")

 

"SMIL 3.0 est important car il comporte un ensemble de fonctionnalités très intéressantes souhaitées, associant les avantages d’un langage déclaratif (c’est-à-dire sans script) pour créer une présentation multimédia", explique Dick Bulterman, président du groupe de travail Multimédia Synchronisé (SYMM) qui a publié la spécification.

 

Les nouvelles fonctionnalités que présente SMIL sont une réponse directe à la demande de l’industrie et des utilisateurs. Par exemple, le standard permet d’insérer directement dans la présentation des animations, des légendes et des libellés synchronisés (appelés contrôles smilText). Les créateurs peuvent ainsi réaliser facilement des animations à la manière de Ken Burns avec des photos et du contenu visuel (Ken Burns est le réalisateur de "The War", un film documentaire de 14 heures sur la Seconde Guerre mondiale présenté au festival de Cannes 2007 en quatre séances de 3h30 sur deux jours).

 

SMIL 3.0 permet également d’intégrer des métadonnées de temporisation dans les présentations, SMIL devenant alors un langage descriptif très utile pour le développement des ressources du Web sémantique qui évoluent au fil du temps.

 

Faciliter les applications multimédias pour les mobiles

 

Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, l'utilisateur final peut optimiser les sites d’image et de vidéo à l'aide de légendes, de sous-titres et d’autres annotations et ce, même si ces vidéos ou images ont été créées par d’autres. SMIL offre un moyen souple et standard d’accompagner les médias de liens, légendes, métadonnées et autres informations induisant la synchronisation. Par ailleurs, SMIL 3.0 intègre un certain nombre d’extensions sectorielles aux précédentes versions du standard. "En intégrant des extensions telles que celles développées chez RealNetworks, SMIL 3.0 favorisera nettement l’adhésion et l’interopérabilité du multimédia sur le Web", déclare Eric Hyche, ingénieur en chef chez RealNetworks.

 

Autre avantage : SMIL 3.0 est optimisé pour les applications XML et le Web mobile. La spécification est conçue de telle sorte que les créateurs peuvent réaliser des applications multimédia pour un nombre croissant de plates-formes prenant en charge les standards Web. Par exemple, ils peuvent désormais ajouter, en toute sécurité, des présentations multimédia dans d’autres applications XML, dont HTML et SVG. En outre, SMIL 3.0 facilite le développement des applications multimédia sur les plates-formes mobiles. "SMIL Tiny" est un profil minimal de SMIL 3.0 parfaitement adapté aux systèmes embarqués et applications légères tels que les listes d’écoute des médias.

 

L'accessibilité renforcée par SMIL 3.0

 

SMIL 3.0 renforce enfin l'accessibilité. Il intègre des fonctionnalités demandées par le Consortium DAISY qui servent les intérêts des utilisateurs atteints de handicaps. Le Consortium Daisy utilise SMIL pour ses livres audio, format ouvert destiné à répondre aux besoins des aveugles et des utilisateurs Web souffrant de déficiences visuelles.

 

"SMIL 3.0 comprend plusieurs nouvelles fonctionnalités d’accessibilité et, pour la première fois, intègre un profil de langage défini spécifiquement pour les livres DAISY", déclare le docteur George Kerscher, secrétaire général du Consortium Daisy. "Comme le Consortium œuvre à la révision du standard DAISY, il s’appuiera sur SMIL 3.0 et étendra la fonctionnalité du standard DAISY pour prendre en charge la production et l’utilisation de publications multimédia riches, accessibles à tous. "

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011