ShareThis

Société Aéroports de la Côte d'Azur : Hervé de Place nommé président du Directoire

Une nouvelle gouvernance a été mise en place à la Société Aéroports de la Côte d'Azur, entreprise autonome créée en juillet dernier et qui gère désormais les aéroports de Nice et de Cannes-Mandelieu. Ainsi, le Conseil de Surveillance a nommé Hervé de Place à la Présidence du Directoire. Déjà Directeur Général Délégué de la société depuis sa création, il remplace Philippe Auroy qui était également directeur général de la CCI et qui a assuré le passage de la gestion de la Chambre de Commerce et d'Industrie à la nouvelle société. 

 

Hervé de Place, 61 ans, HEC, connaît d'autant mieux les aéroports azuréens qu'il en est aux commandes depuis 1988, alors qu'ils étaient sous gestion CCI. Le nouveau Directoire est par ailleurs composé de deux autres membres : Frédéric Gozlan, Directeur des Travaux et Services Techniques et Didier Monges, Directeur de l'Exploitation.

 

Par ailleurs, le Conseil de Surveillance a validé le budget 2009 et le programme d'investissement de 59.9 M € correspondant, programme qui, malgré une conjoncture difficile, ne remet pas en cause les grands projets en cours. La veille de la réunion du Conseil de Surveillance, Philippe Auroy, avant de quitter ses fonctions, avait présenté le bilan 2008 de l'aéroport et le programme d'investissement envisagé pour 2009. Un dernier point qui intéresse particulièrement les entreprises azuréennes, l'aéroport étant l'un des plus gros investisseurs du département.

 

Un des gros chantiers 2009 sera notamment le Parking B du Terminal 2 (2582 places) qui représente un coût global de 40 millions d'euros et dont les travaux s'échelonneront de 2009 à 2012 avec la livraison d'une première tranche en 2010. Quelque 10 millions d'euros seront également consacrés en 2009 à des installations techniques. L'aéroport, qui a engagé depuis des années une démarche en faveur de l'environnement, va d'autre part lancer un projet d'énergie renouvelable. En collaboration avec EDF Energies nouvelles, 6.500 m2 de panneaux photovoltaïques seront installés sur les pergolas du Parking P5 (Terminal 2). Ils fourniront de 800 MW à 1 GigaW par an (3% de la consommation de l'aéroport en électricité).

 

Un deuxième projet est à l'étude sur un autre parking ce qui porterait la surface de panneaux solaires à 15.000 m2 avec la perspective de fournir 7% de la consommation en électricité de la plateforme aéroportuaire. L'objectif est d'arriver, à partir des 350 hectares de terrains, à un aéroport à énergie positive. Des études sont menées en ce sens avec le pôle de compétitivité PACA Capenergies.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011