ShareThis

Sécurité routière : moins de tués en 2008, mais les piétons ont trinqué

secroute08_chiffres_550.gif 

Un bon bilan pour la sécurité routière dans les Alpes-Maritimes. C'est ce qui a été présenté hier par le préfet Francis Lamy avec un nombre de morts sur la route en baisse de 25,3% par rapport à 2007 (65 tués dans 2.856 accidents corporels en 2008 contre 87 tués dans 3.403 accidents en 2007), et 16,8% de blessés de moins (3.438 blessés en 2008 contre 4.131 en 2007). L'année 2007, il est vrai, avait enregistré une remontée du nombre d'accidents de la route. Mais 2008, hors pour le nombre de tués (il en avait été compté 56 en 2006, soit 9 tués de moins qu'en 2008) a progressé sur le chemin de la sécurité routière par rapport à 2006. Le point le plus noir en 2008, alors que le nombre de tués en 2 roues, certes toujours très important, a diminué concerne les piétons. Ils payent un tribut de plus en plus à la circulation, leur proportion dans le nombre global de tués passant de 16 à 31%. Un doublement évidemment consternant !

 

Si l'on compare la situation azuréenne par rapport aux autres départements de la PACA, il y a de quoi être plutôt rassuré, même si de gros efforts restent à faire. L'indice de gravité des Alpes-Maritimes est le plus faible de la Région PACA. Cet indice qui se compose du nombre de tués pour 100 victimes (tués+blessés) s'établit à 1,86% dans les AM (2,06% en 2007) contre 5,83% dans le Vaucluse, 4,25% dans le Var ou 2,58% dans les Bouches du Rhône. Autre indice qui témoigne d'une meilleure sécurité routière relative dans les AM : le nombre de tués pour 100.000 habitants est de 6,06 dans les AM contre 8,16 dans les Bouches-du Rhône ou 9,75 dans le Var.

 

En dépit de cette amélioration, pas question pour autant de baisser la garde et notamment celle des radars automatiques. Il y en avait 13 installés au 31 décembre 2008 dans le département et sur l'année ce sont 430.000 véhicules qui ont été flashés en excès de vitesse. Trois radars fixes supplémentaires devraient être prochainement installés dont deux sur la Promenade des Anglais à Nice.

 

Autre particularité aussi pour la Côte d'Azur, même si cela se trouve à l'extérieur du département : selon le magazine Auto-Plus, qui a publié une carte des radars fixes les plus "flasheurs" en 2008, le record du genre a été obtenu par un radar installé situé à la porte des AM, sur l'A8 aux Adrets-de-l’Estérel, dans le Var, sur une portion limitée à 110 km/h avec 547 clichés par jour… soit plus de 200.000 flashes par an! A comparer avec la moyenne nationale de 21 flashes jour.

 

secroute_type_550.jpg

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011