ShareThis

Un contrat de plus pour Thales Alenia Space : deux satellites pour Gazprom

yamal-401-artist-view.jpg

Photo : une vue d'artiste de Yamal 401.

 

Un nouveau contrat pour Thales Alenia Space à Cannes, contrat qui suit celui annoncé la veille avec Arabsat. Il a été signé hier jeudi avec Gazprom au siège social du géant russe entre Dmitry Sevastiyanov, Directeur Général de Gazprom Space Systems et Reynald Seznec, Président Directeur Général de Thales Alenia Space, en présence de l’ambassadeur de France en Russie, Jean de Gliniasty et d’Olga Pavlova, membre du conseil d’administration de Gazprom, pour la construction de deux satellites de télécommunication Yamal-400.

 

Un des critères importants : la mise en place d'un financement approprié

 

Maître d’œuvre de ce programme, Thales Alenia Space est en charge de la conception, de la réalisation, des tests et de la livraison clé en main de deux satellites de nouvelle génération Yamal-401 et Yamal-402 ainsi que du segment sol associé. Le lancement des satellites est prévu pour 2011. Le contrat a été remporté à l’issue d’une compétition internationale initiée par Gazprom. Un des critères importants de sélection était la mise en place d’un financement approprié pour le client.

 

Ces nouveaux satellites vont permettre à Gazprom de poursuivre son développement et d’accroître de manière significative la capacité de sa constellation de satellites de télécommunication aujourd’hui totalement utilisée. Ainsi, la capacité des satellites et leurs zones de couverture vont pouvoir être étendues pour faire face aux besoins de Gazprom en communications de haute qualité sur toutes les régions prospectées par la compagnie, incluant la péninsule de Yamal, l’Est de la Sibérie et l’Est lointain, les pays voisins ainsi que ceux qui sont très éloignés.

 

De plus, le projet Yamal-400 aura un impact économique important puisqu’il permettra de fournir de nouvelles opportunités à la Russie, mais également à des organisations commerciales étrangères, en particulier aux fournisseurs de télévision. "Gazprom a d’ambitieux et importants projets pour assurer le développement de ses activités. Avec cette importante commande pour de nouveaux satellites Gasprom démontre qu’il tient à maintenir ses projets malgré les conditions actuelles de crise financière", a déclaré Olga Pavlova.

 

Pénétrer dans les régions productrices de gaz stratégiquement importantes

 

"Ce projet est d’une importance majeure à la fois pour notre compagnie mais aussi pour notre pays. Les satellites Yamal-400 sont absolument nécessaires pour permettre à Gazprom de pénétrer dans les régions productrices de gaz stratégiquement importantes mais également pour renforcer la constellation de satellites de communication russes déjà en orbite", a souligné Dmitry Sevastiyanov. "Le choix de GSS renforce encore les excellentes relations déjà établies dans le cadre de la série Yamal-200" a déclaré de son côté Reynald Seznec, Pdg de Thales Alenia Space. "Ce succès est aussi la confirmation de notre longue présence en Russie et des relations que Thales Alenia Space a tissé depuis ces 15 dernières années avec les principaux acteurs du spatial en Russie".

 

Les satellites Yamal seront basés sur la plate-forme Spacebus 4000C3 développée par Thales Alenia Space. Leur durée de vie prévue est de 15 ans. Yamal-401 sera placé à 90° Est, il sera équipé de 36 transpondeurs en bande Ku et de 17 transpondeurs en bande C sur une zone de couverture globale Russie et sur la Communauté des Etats Indépendants. Yamal-402 sera placé à 55° Est, il sera équipé de 46 transpondeurs en bande Ku pour une zone de couverture incluant la plus grande partie du territoire russe, la Communauté des Etats Indépendants, l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011