ShareThis

Cannes : Thales Alenia Space directement touché par le séisme de L'Aquila

Le violent séisme de L'Aquila qui a dévasté toute une région des Abruzzes (Italie) a été particulièrement ressenti à Cannes La Bocca, siège de Thales Alenia Space. Le constructeur européen de satellites (67 % Thales et 33 % Finmeccanica) possède en effet un établissement dans cette ville meurtrie, établissement qui a dû être fermé, et une collaboratrice du groupe figure parmi les victimes. La société est d'ailleurs le premier employeur privé de L'Aquila, avec 290 collaborateurs dédiés à la construction d’équipements électroniques pour le spatial.

 

Dans un communiqué, le groupe cannois a aussi fait part de sa solidarité avec ses collaborateurs et avec toute la population. "Nous sommes tous bouleversés par le terrible tremblement de terre de L’Aquila et ses conséquences sur toute la population de la région" est-il noté. "Nous disposons d’informations rassurantes pour la quasi totalité de nos collaborateurs. Malheureusement, nous avons appris hier avec une profonde tristesse qu’une de nos collaboratrices figure parmi les victimes. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches dans cette épreuve. Nous sommes par ailleurs proches de tous nos collaborateurs qui ont été affectés, dans leur environnement personnel et dans leurs biens".

 

Notre établissement a été impacté par le séisme. Il est actuellement fermé. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour minimiser les conséquences sur les clients et sécuriser le site, en liaison avec nos assureurs. Nous attendons de terminer un bilan complet avec les autorités italiennes pour mettre en place un plan d’actions le plus rapidement possible.

 

Notre objectif est de reprendre l’activité de l’établissement dès que cela sera possible et de continuer à assurer le travail de nos salariés. Dans l’immédiat, et au cours des toutes prochaines semaines, nous mettons en place les mesures conservatoires nécessaires pour maintenir le salaire de tous nos collaborateurs".

 

"Nos actionnaires, Thales et Finmeccanica, sont mobilisés pour manifester leur soutien aux collaborateurs de L’Aquila ainsi qu’au reste de la population. Thales envisage de mettre en place un dispositif permettant à tous ses collaborateurs de manifester concrètement leur solidarité envers leurs collègues de L’Aquila. Thales Alenia Space a décidé, par ailleurs et dès maintenant, d’apporter une première contribution d’urgence aux autorités locales pour une somme de 100 000 euros."

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011