ShareThis

Nice : un PAPI pour l'Eco Vallée

C'est un des problèmes majeurs et tout au moins immédiat pour l'Eco Vallée de Nice : une partie de la plaine du Var se trouve en zone inondable. Placé sous le couperet d'une crue du fleuve, l'OIN (Opération d'Intérêt National) de la plaine du Var, baptisée Eco Vallée, reste donc pour l'instant liée au traitement de ce problème d'inondations. C'est aussi un préalable indispensable au lancement des aménagements d’Eco Vallée qui sera engagé cet après-midi avec la signature d'une convention relative au Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) 2009/2014, de la basse vallée du fleuve Var. Cette convention, signée entre le Conseil général et le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer, a pour objet de définir un programme d’actions de prévention des phénomènes naturels prévisibles d’inondation de la basse vallée du fleuve Var ainsi que des principaux vallons des bassins versants de cette basse vallée.

 

Un ensemble d'actions de prévention

 

Un programme d’actions qui représente une véritable approche intégrée et coordonnée entre l’État et les collectivités territoriales. Il ne se limite pas en effet à la réalisation de travaux. Il combine de façon équilibrée l’ensemble des actions de préventions envisageables telles que la diffusion d’une information préventive, la réglementation de l’occupation des sols, la prévision et la rétention en amont des crues, la réduction de la vulnérabilité des bâtiments exposés…, quelle qu’en soit la maîtrise d’ouvrage.

 

Le coût total du projet est estimé à 23 millions d’euros HT, dont 5 millions d’euros seront financés par le Conseil général des Alpes-Maritimes et 9,5 millions d’euros par l’État. Plusieurs actions seront financées par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à hauteur de 2,865 millions d’euros et intégrées au Contrat de rivière du Var en cours de finalisation. La convention sera signée aujourd'hui vendredi 24 juillet, à 15 heures au Palais des Rois sardes à Nice, Président de Nice Côte d’Azur, par Francis Lamy, Préfet des Alpes-Maritimes et Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, sous la présidence d’honneur de Christian Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie, Maire de Nice et en présence de Michel Vauzelle, Député, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Quelques opérations de confortement des berges du Var déjà réalisées

 

Quelques opérations de confortement des berges du Var ont déjà été réalisées. Ainsi, en 2007 et 2008, l’Etat a engagé des travaux de confortement des seuils aval 5 et 6, d’un montant de 4,18 millions d’euros HT. En 2008, le Conseil général a réalisé d’une part, le confortement du seuil 7 (au droit du pont de la Manda) et d’autre part, les études règlementaires et d’avant projet pour le confortement des digues du Broc et du CADAM-MIN ainsi que les études relatives à l’abaissement des seuils 8, 9 et 10 (en face de la zone industrielle de Carros).

 

Après avoir entrepris début juillet les travaux de confortement de la digue de Carros, le Département assurera en propre la maîtrise d’ouvrage du confortement de la digue du Broc début août et celle de la digue CADAM/MIN en octobre 2009. Ces différents travaux vont permettre à la fois, de protéger les biens et les personnes se situant dans la basse vallée du Var et, notamment, ceux présents à l’arrière des digues, et de rendre constructibles ces différents secteurs.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011