ShareThis

Filière bois : inauguration d’une plateforme à Saint Martin Vésubie

toron_vesubie_public_500.jpg

L'inauguration de la plate-forme de production de plaquettes forestières en présence des élus.

 

Inaugurée devant l’ensemble des élus de la vallée jeudi 19 novembre, la plate-forme de production de plaquettes forestières de la Vésubie, créée dans le cadre du Pôle d’excellence rurale Filière-Bois, permettra d’approvisionner, notamment, les chaudière bois du lycée de Valdeblore, du collège de Roquebilière et à l’avenir le futur gymnase de Roquebilière.

 

Gros potentiel économique pour l’arrière pays

 

Six plates-formes de production et stockage plaquettes forestières sont prévues dans les Alpes-Maritimes (Séranon, Puget-Théniers, Saint-Martin-Vésubie, La Brigue, Lucéram et Sospel). Ce type d’infrastructures vise à développer la filière bois-énergie dans les Alpes-Maritimes avec un double objectif de maîtrise de la consommation d’énergie d’une part et de développement de la filière bois locale d’autre part (53 % du territoire des Alpes-Maritimes est couvert par la forêt).

 

Avec 225.000 hectares de forêts, l’économie liée au bois génère 2.000 emplois directs et indirects dans le département, et des ressources pour les communes au travers de la vente de bois. Elle joue un rôle essentiel dans le maintien des sols, la qualité des paysages et l’attractivité touristique. Le Pôle d’excellence qui en tire parti constitue à cet effet un outil d’aménagement du territoire qui doit permettre de dynamiser les initiatives locales.

 

Aujourd’hui, tout nouveau projet de bâtiment départemental est étudié en privilégiant, chaque fois que cela est possible, l’apport des énergies renouvelables, dont la plaquette forestière. De plus en plus de projets communaux intègrent également cette nouvelle dimension.

 

Le coût de la plate-forme de production de plaquettes forestières de la Vésubie est de 336.789 euros. Le Conseil général des Alpes-Maritimes participe à hauteur de 170.071 euros (50%), l’État 99 300 euros (30%), le reste étant à la charge de la Communauté de communes Vésubie-Mercantour.

 

Pierre Durieux

lesechosmercantour_log_220.gif


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011