ShareThis

Cannes : W7 d'Eutelsat mis en orbite cette nuit

w7_160209_500.jpg

Il est possible d'avoir une idée de la taille de W7, ici en fin de montage dans les salles blanches de Thales Alenia Space à Cannes, en comparant avec la taille de l'ingénieur (partie gauche) en plein travail.

 

Le satellite W7 d’Eutelsat a été lancé avec succès cette nuit par International Launch Services (ILS) depuis le Cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Une mise en orbite qui avait été initialement prévue sur un lanceur Sea Launch. La sélection du lanceur Proton avait fait suite à la confirmation par Sea Launch à Eutelsat de son incapacité à tenir le calendrier convenu avec l'objectif d'une entrée en service avant la fin de l'année. Thales Alenia Space est le maître d’œuvre de ce satellite qui va fournir des services de télécommunication depuis la position orbitale de 36° Est, une position de télédiffusion en plein essor.

 

Le plus puissant satellite de la flotte d'Eutelsat

 

Basé sur la plate-forme Spacebus 4000 C4 de Thales Alenia Space, W7 a une masse au lancement de 5,6 tonnes. Le satellite est équipé de 70 transpondeurs en bande Ku connectés à 5 antennes fixes hautes performances ainsi qu’à un faisceau mobile sur l’Europe, la Russie, l’Afrique, le Moyen Orient et l’Asie Centrale. Co-localisé avec W4 d’Eutelsat fournissant déjà des services de télévision pour des opérateurs en Russie, en Ukraine et en Afrique Sub Saharienne, W7 va permettre à Eutelsat de doubler les ressources disponibles pour des services de vidéo numérique et de télécommunications sur ces régions. Eutelsat croit notamment beaucoup à une forte croissance de la télévision haute définition, ainsi que l'a indiqué son directeur général délégué Jean-Paul Brillaud, lors d'une récente visite au siège de Thales Alenia Space à Cannes La Bocca.

 

W7 remplacera également la capacité délivrée par SESAT 1 sur l’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen Orient et l’Asie Centrale et offrira de nouvelles ressources sur l’Afrique par le biais d’une puissance antenne fixe. Il est également équipé d’un faisceau mobile idéalement adapté pour les applications "Direct to Home" (DTH), facilitant ainsi la réception par antenne satellite chez les particuliers. Avec une puissance électrique de 13,2 kW, W7 sera le plus puissant satellite de la flotte d’Eutelsat et aura une durée de vie de 15 ans.

 

"Nous sommes fiers d’avoir livré à Eutelsat un satellite à la pointe de l’innovation et que W7 soit le plus puissant satellite de la flotte d’Eutelsat. Sa configuration de haute performance et de flexibilité est également une première", a déclaré Emmanuel Grave, Directeur des Télécommunications chez Thales Alenia Space. "En tant que partenaire de longue date de l’opérateur européen Eutelsat, nous nous sommes engagés à apporter le support nécessaire à sa croissance en lui livrant produits de haute technologie répondant à des critères de performance remarquables". W7 est en effet le 17e satellite construit par Thales Alenia Space pour Eutelsat. Deux autres satellites vont lui être livrés prochainement : W3B pour un lancement en 2010 et W3C pour un lancement en 2011.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011