ShareThis

Thales Alenia Space : une "chambre de l'espace avec vue sur terre"!

iss_bab_cupolla_500.jpg

La cupola que l'on aperçoit au milieu de la photo, sera ainsi fixée au module de connexion et sera orientée vers la terre pour donner l'une des plus belles vues sur la planète bleue que l'on puisse avoir.

 

L'aventure spatiale prend chaque fois des visages différents pour Thales Alenia Space dont le siège est à Cannes. Samedi, le 7 février, c'est  le lancement du module de connexion "Tranquility" et de la Cupola, tous deux réalisés dans ses salles blanches de Turin en Italie qui sera suivi tout particulièrement. Le dernier des grands modules de la Station spatiale internationale et le poste d’observation révolutionnaire pour les opérations externes sont prêts au lancement au centre spatial Kennedy, en Floride, pour achever l’assemblage de l’ISS.

 

75 m3 habitables de plus pour la station spatiale

 

La navette spatiale Endeavour, de la NASA, subit actuellement les ultimes préparatifs pour la mission STS-130 destinée en effet à achever l’assemblage de référence du "segment non-russe" de l’ISS. Dans sa soute, Endeavour emporte le dernier des modules principaux qui doit être arrimé au complexe orbital – le module de connexion Node 3 – ainsi que la Cupola, une station de travail en forme de diamant dotée du plus grand ensemble de hublots jamais monté sur une station spatiale habitée. Le lancement est prévu pour le 7 février avec un amarrage à l’ISS programmé deux jours plus tard.

 

Baptisé "Tranquility", le Node 3 est le second module de connexion construit par Thales Alenia Space et fourni à la NASA sous la responsabilité de l’Agence spatiale européenne (ESA). Son jumeau, le Node 2 "Harmony" a été réalisé avec la même organisation et a rejoint l’ISS en octobre 2007. Comme son prédécesseur, le Node 3 est une merveille de technologie. Ce module cylindrique de 6,7 m de long et 4,5 m de diamètre est équipé de six baies d’arrimage afin de fournir des possibilités de connexion pour de futurs modules et véhicules. Il sera positionné sur le flanc bâbord du Node 1"Unity".

 

Le Node 3 augmentera également le volume habitable de l'ISS de quelque 75 m3 et apportera de nouveaux emplacements pour des équipements de recherche et des cabines personnelles pour l’équipage. Il comporte aussi de nouvelles toilettes qui amélioreront le quotidien de l’équipage permanent de l’ISS, qui est passé de 3 à 6 membres à la mi-2009. Autre amélioration par rapport au Node 2, le Node 3 est équipé du système de support vie et de contrôle environnemental le plus sophistiqué jamais utilisé dans l’espace. Outre le recyclage de l’eau et la génération d’oxygène, il comporte un système de purification de l’atmosphère qui élimine les substances toxiques et mesure leurs composants.

 

La "tour de contrôle" de l'ISS

 

Lors du lancement, le Node 3 emportera la Cupola fixée à une de ses extrémités. Une fois le module arrimé à l’ISS, la Cupola sera réinstallée face à la Terre conformément à sa mission de "fenêtre sur l’espace" en support aux opérations d’arrimage à l’extérieur de la Station ainsi qu’aux activités robotiques utilisant les différents bras télémanipulateurs disponibles à l’extérieur du complexe orbital.

 

La Cupola se présente comme un dôme de 3 m de diamètre équipé de sept hublots avec leurs volets de protection et peut fournir un poste de travail pour deux astronautes aux commandes auxquels elle fournira un poste d’observation exceptionnel, avec une vision à 360° sur l’extérieur de l’ISS. Chaque hublot est composé de deux panneaux de 25 mm d’épaisseur, avec un troisième panneau pour la protection anti-débris et un quatrième pour éviter les dommages depuis l’intérieur de la station. Il s’agit des plus gros hublots jamais montés sur une station spatiale habitée. Une fois opérationnelle, la Cupola sera utilisée comme "la tour de contrôle" de l’ISS, et surveillera tous les véhicules arrivant et partant de la Station.

 

Le Node 3 et la Cupola ne constituent pas les dernières contributions de Thales Alenia Space à ISS. En septembre prochain, la dernière mission de la navette spatiale rejoindra l’ISS et y laissera le MPLM (module logistique pressurisé multimission) Leonardo, préalablement modifié en PMM (module permanent multimission). De plus, Thales Alenia Space continuera également de fournir des modules cargo pressurisés et intégrés pour les vaisseaux ATV (véhicules de transfert automatique) de l’ESA et a récemment reçu un important contrat de la NASA, dans le cadre d’une coopération avec Orbital Sciences, pour la conception et la réalisation de modules cargo pressurisés pour les véhicules de ravitaillement inhabités Cygnus. La prochaine mission de l’ATV est actuellement planifiée pour novembre 2010 avec l’ATV-2 "Johannes Kepler", tandis que le vol inaugural du Cygnus est prévu en 2011.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011