ShareThis

Opération Greenpeace sur le thon rouge: l’interview de Philippe Ardisson

philippe ardisson - thon rouge.jpg

Dans le cadre d’une campagne d’envergure nationale, Greenpeace a organisé samedi à Antibes, une opération de sensibilisation contre la pêche au thon rouge. L’occasion de rencontrer Philippe Ardisson pour évoquer tout d’abord les objectifs de cette action qui vise à faire pression sur le gouvernement afin que la pêche industrielle au thon rouge en Méditerranée soit interdite, sans attendre le délai de 18 mois actuellement prévu.

Pour le représentant local de Greenpeace, si on laisse encore se dérouler deux campagnes de pêche avant l’interdiction, on augmente les risques de disparition de cette espèce dont les experts estiment qu’il ne reste plus actuellement que 15% de thon rouge par rapport à la population d’origine. Une baisse de la ressource due à une pêche industrielle très particulière puisque les bancs de thons sont d’abord rassemblés, avant d’être engraissés dans des fermes aquacoles, pour ensuite partir au Japon.

 

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011