ShareThis

Thales Alenia Space : contrat géant de 2,1 milliards de dollars pour Iridium NEXT

iridium_vueartist_500.jpg

Une vue d'artiste d'un futur satellite de la constellation en orbite basse Iridium NEXT.

 

Un nouveau contrat géant pour Thales Alenia Space qui a été sélectionné par l'Américain Iridium pour construire 81 satellites de communication, le tout pour un montant total de 2,1 milliards de dollars. Il s'agit de la signature d'un contrat à prix ferme et d'un accord préliminaire (ATP : Authorization To Proceed) pour construire la constellation en orbite basse Iridium NEXT. Considérant le nombre de satellites, ce sera la plus importante constellation en orbite basse au monde.

 

Le financement garanti par la Coface à hauteur de 1,8 milliards de dollars

 

Sur la base de cette ATP, les partenaires vont pouvoir démarrer le programme au plus tôt afin d’assurer le lancement des premiers satellites dès 2015. L’entrée en vigueur du contrat global interviendra dès que le montage financier sera complété. Thales Alenia Space avait déjà en mars dernier remporté un autre contrat géant pour la construction de la nouvelle génération de satellites Meteosat, contrat remporté à l'issue d'une bataille longtemps incertaine avec Astrium.

 

Iridium de son côté précise que la Coface, la compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur, a émis pour le compte de l'Etat français, une promesse de garantie qui couvre 95 % des 1,8 milliards de dollars de facilités de crédit pour ce projet. Le financement ainsi garanti par la Coface, sera mis en place par des banques et institutions financières françaises et internationales de premier plan. Il devrait être finalisé cet été.

 

Des activités partagées entre Cannes, Toulouse, Rome et Charleroi

 

Maître d’œuvre du programme Iridium NEXT, Thales Alenia Space est en charge de l’ingénierie, de l’intégration du système et de la fourniture d’un segment spatial comprenant 66 satellites opérationnels, 6 satellites de rechange et 9 satellites de remplacement au sol. Pour relever un défi de cette envergure, Thales Alenia Space a mis en place des partenariats industriels stratégiques et structurants, et a prévu de sous traiter 40 % des activités en Amérique du Nord. Thales Alenia Space France, Italie et Belgique seront très impliqués dans ce projet avec des activités partagées entre les établissements de Cannes, Toulouse, Rome et Charleroi.

 

Iridium NEXT, quant à lui, sera compatible de la génération précédente et va la remplacer progressivement pour fournir des services mobiles améliorés de type 3G. Pour répondre à ce besoin, Thales Alenia Space a proposé une solution à la fois sophistiquée et flexible. Basés sur sa filière de plates-formes en orbite basse développée pour les constellations, les satellites Iridium NEXT embarqueront une antenne active complexe, des générateurs solaires à deux axes, et un logiciel permettant le "on-board processing" nécessaire au routage des appels.

 

TAS : un leadership confirmé sur le marché des constellations

 

Iridium est la seule société de services mobiles par satellites (MSS) assurant une couverture mondiale. Sa constellation de satellites à liaisons croisées en orbite basse offre des services voix et données aux zones géographiques non desservies par des réseaux de communication terrestres. Iridium dessert des marchés commerciaux via un réseau mondial de distributeurs et offre des services au ministère U.S. de la Défense et autres agences gouvernementales américaines et internationales. Les clients de la société couvrent un large éventail de secteurs d'activité - maritime, aéronautique, gouvernements/défense, sécurité publique, compagnies de services publics, pétrole/gaz, exploitations minières, industrie forestière, équipements lourds et transport.

 

PDG de Thales Alenia Space, Reynald Seznec, a rappelé que le groupe franco-italien avait été sélectionné à la suite d’un long processus de compétition internationale initié en 2007. "Ce contrat est le fruit de la mobilisation et de l’implication sans faille de nos équipes et de celles de nos partenaires. Ce succès démontre à la fois la reconnaissance de nos compétences dans le domaine de l’architecture système et des télécommunications mais confirme ainsi notre leadership sur le marché des constellations. Il s’est également appuyé sur notre expérience dans l’organisation de consortium industriels de qualité et sur notre capacité à aider nos clients lors de leurs démarches concernant les montages financiers".

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011