ShareThis

Thales Alenia Space : lancement réussi pour Rascom et Nilesat

nilesat_thales_500.jpg

Le satellite Nilesat-201, en phase de test dans les salles blanches cannoises.

 

Lancement réussi hier mercredi 4 août pour les satellites de télécommunications Rascom-QAF1R et Nilesat-201, construits à Cannes La Bocca sous maîtrise d’oeuvre Thales Alenia Space respectivement pour le compte de Nilesat et de RascomStar-QAF. Les deux satellites, lancés avec succès depuis Kourou en Guyane par une fusée Ariane 5 ECA, sont destinés à développer les communications sur le continent africain.

 

"Ce lancement est un événement important pour le continent africain", estime aussi Emmanuel Grave, Directeur des Télécommunications chez Thales Alenia Space, "car ces deux satellites vont lui offrir des services de télévision directe et de radiodiffusion, ainsi que de l’accès à Internet et à des applications multimédia". Et d'ajouter qu'il s'agit du 3e lancement par Arianespace pour des satellites de Thales Alenia Space depuis le début de l’année. Cette collaboration autour du lanceur, "va se poursuivre à l’automne prochain puisque Ariane emportera depuis Kourou un satellite de télécommunication et depuis Baikonour, Soyouz la première grappe de la constellation Globalstar Seconde Génération".

 

Nilesat-201 permettra de fournir, à l’opérateur égyptien Nilesat, des services de télécommunication et de radiodiffusion numérique directe (Direct To Home) à haut débit sur l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient dès septembre 2010. Basé sur la plate-forme Spacebus 4000B2, ce satellite embarque 24 répéteurs en bande Ku et 4 en bande Ka. Positionné à 7°Ouest, sa durée de vie prévue est de 15 ans. La masse au lancement est de 3,2 tonnes, pour une puissance électrique de 5,9 kW en fin de vie.

 

Rascom-QAF1R est destiné à assurer à RascomStar-QAF et à ses clients, une continuité de services pour fournir au continent africain des connexions internationales à coût réduit entre les différents pays africains, ainsi que la connexion de villages isolés par le biais de terminaux à bas prix. Basé sur une plate-forme Spacebus 4000 B3, il est équipé de 24 répéteurs équivalents 36 MHz en bande Ku et en bande C. Sa masse au lancement est d'environ 3,05 tonnes avec une puissance électrique de 6,4 kW en fin de vie. Le satellite, positionné à 2,9° de longitude Est, permettra de couvrir l’ensemble du continent africain ainsi que des zones d’Europe et du Moyen-Orient. rascom_thales_500.jpg

Rascom en phase de test.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011