ShareThis

Thales Alenia Space : Globalstar Seconde Génération dans l'espace

globalstar2_lancement_500.jpg

Une vidéo du lancement hier soir à Baikonour. Cliquez sur la photo.

 

Les six premiers satellites de la constellation Globalstar de Seconde Génération ont été lancés avec succès hier soir mardi à 19h (heure de Paris) depuis Baikonour par Arianespace et Starsem à partir d’un lanceur Soyouz. C'est un événement majeur, à Cannes, pour le constructeur de satellites européens Thales Alenia Space. Globalstar a en effet choisi TAS pour la construction et la livraison de sa constellation de Seconde Génération, composée de 48 satellites en orbite basse pour fournir des services de téléphonie mobile et de transfert de données par satellite.

 

42 autres satellites encore en cours de fabrication

 

Les autres satellites de la constellation sont actuellement en cours de fabrication sur plusieurs sites de Thales Alenia Space en France et en Italie. Les charges utiles sont réalisées à Toulouse, les sous-systèmes thermiques et les structures à Cannes, une partie des panneaux structuraux à Turin, diverses unités électroniques sont développées et fabriquées à L’Aquila, d’autres à Madrid, les antennes en bande L sont produites à Rome tandis que les calculateurs de bord (OBPE) et une partie des récepteurs GPS proviennent de Milan. De plus, Thales Alenia Space est en charge des services d’assistance technique pour les lancements.

 

La nouvelle constellation assurera la continuité de la couverture de Globalstar jusqu’en 2025 et offrira en outre une plate-forme pour des services améliorés et la mise en place de solutions innovantes. Chaque satellite Globalstar de seconde génération a une masse au lancement d’environ 700 kg (contre 440 kg pour les satellites de première génération) et peut générer 1,7 kW de puissance en fin de vie. Il est équipé de 16 répéteurs dans les bandes C à S, et 16 récepteurs dans les bandes L à C. Les satellites sont lancés par grappes de six. Ils ont été conçus pour une durée de vie de 15 ans (contre 7,5 pour la génération précédente). La vitesse de transmission des données passe de 9,6 kb/s à 1 Mb/s dans le sens descendant et 256 kb/s dans le sens montant.

 

Un programme retardé par la crise financière

 

La fabrication de cette seconde génération de satellites avait été décidée en 2006 et le contrat attribué, suite à appel d'offres international, à Alcatel Alenia Space, devenue Thales Alenia Space (TAS), dans le Centre spatial de Cannes Mandelieu, comme le précise Wikipedia. Ce programme subit des premières vicissitudes dues à la crise financière de 2007-2009, obligeant la Coface à intervenir garantissant un prêt bancaire de 574 M$ afin de terminer la constellation.

 

Finalement, en juillet 2009, Globalstar Inc obtient le financement complet de sa constellation. Un avenant au contrat initial est alors signé. Il précise notamment les nouvelles conditions de production et le calendrier de livraison des satellites pour permettre un démarrage des lancements de la constellation dès la fin 2010. Le projet représente 621 M€ pour les 48 satellites, soit 13 M€ pièce et 40 M€ pour le déploiement.

 

Thales Alenia Space en leader sur le marché des constellations

 

"Le lancement des six premiers satellites de la nouvelle constellation est un événement majeur pour Thales Alenia Space mais également pour notre client Globalstar puisqu’il marque l’entrée en service de leur système de seconde génération ", a déclaré Emmanuel Grave, Directeur des télécommunications chez Thales Alenia Space. " Cette étape démontre clairement le leadership de Thales Alenia Space sur le marché des constellations, basé sur une expertise validé en vol dans la conception des systèmes et dans les technologies de télécommunication en général."

 

Thales Alenia Space a également joué un rôle très important dans le programme Globalstar de première génération avec la fourniture des charges utiles, des structures, des sous-systèmes thermiques et de propulsion, d’équipements électronique ainsi qu’avec l’intégration de la totalité de la constellation, incluant la fabrication et la livraison des huit satellites supplémentaires lancés mi 2007 (en raison d'un échec du lancement par l'Agence spatiale russe, en septembre 1998, 12 satellites avaient été perdus).

 

globalstar2_artistview_500.jpg

Une vue d'artiste de la constellation Globalstar.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011