3GSM Congress : le W3C présente le Web Mobile

Posté mar 24/02/2004 - 00:00
Par admin

Publication multi-supports, navigation par la voix, messagerie multimédia, interaction multimodale : le World Wide Web Consortium, via son antenne européenne à Sophia Antipolis, montre ce qu'il fait pour permettre aux mobiles d'entrer dans le monde du Web.

Signe de la convergence entre le monde d'Internet et le monde mobile : la présence du W3C (World Wide Web Consortium) au 3GSM World Congress de Cannes, via son antenne européenne de Sophia Antipolis. Ainsi, le W3C s'est installé à deux pas du palais des festivals, dans la Telecom Valley Gallery installée au restaurant La Potinière du Palais. Sont présentés les travaux effectués par l'organisme de standardisation du web dans les domaines du multimodal (Multimodal Interaction), de l'indépendance vis à vis des terminaux (Device Independence), de la navigation par la voix (Voice Browsing), et de la messagerie multimedia (Multimedia Messaging).Des standards interopérables pour le Web MobileLe W3C se penche actuellement sur la résolution de deux problèmes cruciaux dans le domaine du Web Mobile : accès multimodal et création de contenu Web unique. L'activité W3C Multimodal Interaction met en place des standards Web pour l'écriture de nouveaux services multimodaux. Il s'agit de la possibilité d'accéder au web par différents moyens qui mèlent la parole, les interfaces graphiques, etc. Ainsi de futures applications mobiles vont voir le jour, s'appuyant à la fois sur les technologies Web d'aujourd'hui et de demain. Exemples de ces technologies : la reconnaissance de la parole qui partie de la plate-forme Interface Vocale - Speech Interface Framework (elle comprend aussi les grammaires pour la reconnaissance de la parole avec Recognition Grammar, la synthèse vocale avec Speech Synthesis Markup Language, et le dialogue avec VoiceXML 2.0), et la reconnaissance d'écriture et de gestes (via InkML).L'activité Device Independence, vise elle à permettre que le même fichier puisse être publié facilement sur des supports différents, allant du petit écran d'un mobile, au grand écran d'un plasma. Le W3C met aussi en place des standards qui vont permettre de réduire de manière significative les coûts d'édition de contenu Web à adapter selon le type de terminal mobile ou selon les préférences utilisateur. De plus, la plupart du travail réalisé dans les groupes de travail W3C concerne la création de profils et l'adaptation des spécifications aux différents types de terminaux mobiles.SMIL au coeur des MMSAujourd’hui, SMIL (SMIL Basic) est au coeur du service de messagerie multimédia (MMS) de 3GPP, et l’usage des profils mobile de SVG (Tiny) et d’XHTML (XHTML Basic et Modularization) est très répandu dans les applications mobiles. Toutes ces spécifications apportent des contenus riches, et s'appuient sur la puissance et l'extensibilité du standard XML. Pendant la durée du 3GSM, des représentants de l'équipe technique du W3C seront disponibles sur le stand pour répondre aux questions relatives à l'interaction multimodale, VoiceXML et la plate-forme Interface Vocale du W3C, ainsi qu'à l'édition de contenu unique pour divers terminaux.Des démonstrations présentant les standards en action sont également programmées et sont présentées par Stéphane Boyera, responsable de l'activité Device Independence du W3C, les Dr. Max Froumentin, porte parole des activités Multimodal Interaction et Voice Browser et Philipp Hoschka, directeur adjoint de W3C pour l'Europe. Ce dernier fera par ailleurs un exposé sur les standards W3C développés pour le Web Mobile. Contact : pour de plus amples informations sur le stand, contacter Marie-Claire Forgue, e-mail : marie@w3.org.

Ajouter un commentaire