4- Pourquoi le système a "explosé" lors de l'été 2000

Posté mar 05/03/2002 - 00:00
Par admin

Or, le système de marché mis en place en Californie a littéralement explosé, avec des coupures d’électricité et une volatilité extraordinaire des prix, sans conduire pour autant à une offre supplémentaire ni à l’entrée de nouvelles firmes.Que s’est-il passé ? Le marché a très rapidement été déséquilibré à la fois parce que les producteurs ont réduit relativement leur offre et parce que la demande s’est avérée inélastique aux variations de prix.- On se situe sur un marché fortement inélastique au prix. Lorsque, à un instant t, la demande d’énergie excède la capacité de production, les prix ne jouent pas un rôle de frein. Sur un marché de l’énergie en forte croissante, et compte tenu d’une situation d’offre insuffisante, les producteurs ont donc très naturellement augmenté leurs prix. Leur pouvoir de marché a été encore amplifié par le type d’enchères retenu sur le marché "spot" et sur le marché d’ajustement "en temps réel".- Pourquoi les producteurs ont-ils alors réduit leurs offres (relativement à la croissance de la demande), alors que le "marché" et ses prix devaient logiquement conduire à l’inverse ? C’est ici qu’interviennent les distributeurs (et le prix plafond). Les distributeurs se sont en effet très rapidement retrouvés coincés entre des prix de gros qui se sont envolés et des prix de détail plafonnés. Si l’on rajoute à cela des stratégies d’anticipation des prix qui les ont conduits à des comportements d’achat erronés, les distributeurs se sont retrouvés rapidement dans des situations financières inquiétantes… Prenant peur de l’insolvabilité croissante de leurs clients, et donc du risque grandissant d’impayés, les producteurs ont donc logiquement réduit leurs livraisons.- Enfin, l’imposition de prix plafonds en situation de forte tension par le régulateur, et l’insolvabilité grandissante des distributeurs ne pouvaient avoir d’autre effet que de conduire les producteurs à faire des offres plus lucratives à l’extérieur de la Californie. Ce qui revenait à réduire d’autant l’offre locale, donc à exacerber la tension sur les prix, etc…Face à cette situation, les pouvoirs de marché des producteurs et leurs comportements stratégiques de restriction des offres et de hausse des prix ont naturellement été dénoncés. Mais c’est en fait, le fonctionnement même du marché créé qui a rendu possible une forte volatilité des prix sans que l’on puisse relever un exercice abusif des pouvoirs de marché. Ce qui a fait défaut c’est une coordination des acteurs entre eux qui visiblement ne pouvait pas passer par le seul canal des prix courants et anticipés.

Ajouter un commentaire