Alain Ducasse monégasque : une "affaire de cœur" plaide l'intéressé (Lefigaro.fr)

Posté mer 25/06/2008 - 17:00
Par admin

Comme il était possible de s'y attendre, le départ d'Alain Ducasse à Monaco a fait couler beaucoup d'encre dans la presse française. L'annonce de son départ a sonné comme une nouvelle sanction de la fiscalité française en général et en particulier de l'ISF (l'impôt de solidarité sur la fortune) et a montré les limites du bouclier fiscal comme moyen de garder les citoyens les plus fortunés. Cela même si Alain Ducasse, hier mardi, a été très prudent et a cherché à ne froisser personne en expliquant pourquoi il avait choisi de demander la citoyenneté monégasque.

 

Le chef aux 14 étoiles a parlé d'"affaire de cœur", Monaco lui ayant offert la chance d'accéder au ciel de la gastronomie en 1987 avec le Louis XV. Alain Ducasse a assuré d'autre part, en réponse aux critiques de François Hollande, le leader du PS, qu'il continuerait à payer ses impôts en France, que ses entreprises continueraient de fonctionner, de se développer et de payer leurs impôts en France.

 

"Je me sens plus monégasque, c'est là que j'ai développé ma cuisine. Mes chefs sont tous passés par le Rocher, y travaillant quatre, cinq ans. C'est le cœur de l'activité du groupe. Le tempo est donné par Monaco", souligne le cuisinier dans un article du Figaro. Et d'ajouter que tous ses amis sont monégasques et qu'il réside bien moins souvent à Paris qu'à l'étranger.

 

Les commentaires ne s'en sont pas moins poursuivis sur le côté fiscal de ce changement de nationalité qui a donné du grain à moudre aux adversaires de l'ISF. "Comme Alain Ducasse, ils sont des centaines à demander la nationalité monégasque chaque année" écrit Le Figaro dans un autre article. Selon les années, de 50 à 80 l'obtiennent. En 2007, 68 personnes sont devenues monégasques. Cette année, en six mois, ils sont déjà 29 à avoir vu leur nom publié dans le bulletin officiel de la principauté. Parmi les nouveaux citoyens du Rocher, beaucoup de Français et d'Italiens." De nouveaux citoyens monégasques qui passent cependant plus inaperçus que l'un des plus talentueux cuisinier français…

 

Lire dans LeFigaro : Alain Ducasse : "Monaco, un choix du cœur"

ou encore l'article "Monaco croule sous les demandes"

 

Ajouter un commentaire