Alcatel Space dans la recherche du rayonnement le plus froid (Techno-science.net)

Posté mar 19/10/2004 - 00:00
Par admin

Un petit aperçu des travaux au plus haut niveau qui sont menés sur le site d'Alcatel Space de Cannes à travers un article de Techno-science.net intitulé "Plank: A la recherche du rayonnement le plus froid". L'auteur s'est intéressé en effet aux premiers essais menés cet été dans les salles blanches cannoises sur la structure du télescope de Planck, l'observatoire européen du rayonnement primordial de l'univers. En pleine chaleur de l'été méditerranéen, les équipes préparaient une structure destinée à fonctionner par une température inférieure à 60 K (-213°C).Afin de fonctionner à ces températures très basses, Planck utilisera une combinaison inédite de refroidissement passif et actif. Un concept de refroidissement passif par “effet miroir” qui est totalement inédit" comme le souligne Jean-Jacques Juillet, chef de projet Herschel/Planck chez Alcatel Space. "Néanmoins, ce concept a également été retenu pour le futur télescope spatial James Webb, de la NASA, auquel contribuera l'ESA et qui doit succéder au télescope spatial Hubble." Le satellite Planck, dont le lancement par Ariane 5 est prévu en 2007, est conçu pour étudier les infimes variations dans le "bruit de fond" cosmique, ce rayonnement fossile, ultime vestige de la première lumière apparue dans l'univers quelque 380 000 ans après le Big Bang, soit il y a plus de 13 milliards d'années.

Ajouter un commentaire