Amadeus, champion du recrutement en 2006

Posté jeu 30/11/2006 - 14:00
Par admin

Amadeus, champion du recrutement en 2006

400 personnes embauchées cette année! Incontestablement, dans le domaine high tech, le champion azuréen de l'embauche 2006 sera Amadeus. Le leader mondial des réservations et des technologies pour l'industrie du voyage fêtera l'an prochain ses vingt ans sur Sophia Antipolis. C'est dans la technopole qu'il avait choisi d'implanter en 1987 son centre de recherche et de développement. Une unité stratégique pour un groupe technologique qui opère au croisement des deux plus grandes industries du monde, l'informatique et le tourisme.

 

Aujourd'hui, Sophia Antipolis ne peut que se réjouir de ce choix. Amadeus, qui recevait hier soir des chefs d'entreprises azuréens pour une réunion organisée par la CCI, se révèle comme la locomotive de l'emploi. Comme le faisait remarquer Jean-Paul Hamon, président d'Amadeus SAS, Sophia est le site le plus important du groupe. Il compte 1.700 salariés permanents. Mais avec les sous-traitants, l'effectif global se monte à près de 2.600 personnes – 10% des effectifs de Sophia- dont 35% sont des étrangers. Une véritable tour de Babel par ailleurs avec une bonne cinquantaine de nationalités qui se côtoient. Parallèlement, le site s'est étendu en surface : il dispose maintenant de 50.000 m2 de bureaux.

 

La poursuite de l'embauche cette année vient en tout cas rassurer. L'an dernier, le groupe avait fait l'objet du plus grand LBO européen (rachat par endettement). Deux fonds d'investissements européens, Cinven et BC Partners l'avaient racheté pour plus de 4 milliards d'euros. Ce changement de propriétaire, même si Air France Lufthansa et Iberia, les compagnies aériennes fondatrices restaient au capital, faisait craindre pour l'emploi.

 

Il n'en a rien été. Amadeus a été une nouvelle fois élue récemment entreprise numéro 1 du secteur du voyage pour les investissements en R&D (182 millions d'euros investis en 2005 et qui concernent principalement l'activité de Sophia). Le nombre de réservation continue d'exploser sur des niveaux importants : 2 millions de réservations par jour. Le chiffre d'affaires suit. A 2,4 milliards d'euros en 2005, il est annoncé en forte progression pour 2006. Autant de nouvelles là aussi rassurantes pour Sophia, plus que jamais moteur de la révolution planétaire de l'e-tourisme.

 

 

Ajouter un commentaire