Aménagement : Sarah Bellier nommée à la tête de Nice EcoVallée

Sandra Bellier EPA Nice EcoVallée

C'était largement pressenti, mais c'est désormais officiel : Sarah Bellier a été nommée par arrêté de la Ministre de la Transition écologique comme Directeur général de l'Etablissement public d'aménagement qui pilote toute l'opération d'intérêt national de la plaine du Var. Après avoir rejoint l'EPA en avril 2018 comme Directeur adjoint, elle assurait l'intérim de la direction générale de l’EPA Nice Écovallée depuis le départ en juin dernier d'Olivier Sassi. Elle a pour mission de poursuivre la dynamique urbaine et économique engagée dans l’OIN Nice Écovallée. (Photo DR).

Juriste de formation, titulaire d’un Mastère en management stratégique des ressources humaines - HEC, 47 ans, Sandra Bellier avait rejoint le secteur de l’aménagement après diverses expériences de cadre dirigeant dans le secteur public. D’abord Directeur des Ressources Humaines puis Secrétaire Général de Côte d’Azur Habitat, elle a ensuite été Directeur Adjoint d’Approlys Centr’Achats (centrale d’achat territoriale) et Directeur Général des Services adjoint du Conseil Départemental d’Eure-et-Loir entre 2010 et 2018.

Pour elle,  "l’Opération d’Intérêt National est entrée dans sa phase opérationnelle active et a déjà généré plus de 900 millions d’euros d’investissements privés. La vie est en train d’éclore dans les nouveaux quartiers de l’Écovallée. A Nice Méridia et au Grand Arénas, les habitants, les entreprises, les salariés, les étudiants, les commerces et services s’installent et viennent animer ces espaces autrefois déqualifiés".

Et de rappeler que "le projet Nice Écovallée, qui participe à la mutation d’ensemble de la Métropole Nice Côte d’Azur, doit relever des défis formidables : engager une transformation en profondeur de la structure économique du territoire, de ses modes de déplacements et d’habitat, pour attirer les entreprises et garantir une grande qualité de vie à tous. L’EPA entend pleinement jouer son rôle dans le cadre de la relance économique et a ainsi, depuis l’été 2020, déjà lancé des consultations sur trois îlots et prévoit trois nouvelles consultations d’ici la fin de l’année. Ces nouveaux projets, qui attestent des avancées opérationnelles de l’Écovallée, intègreront les enseignements tirés de la crise sanitaire pour participer à la construction de la ville de demain. "

Étiquettes

Ajouter un commentaire