Anne Roumanoff fidèle à Performance d’Acteur

Posté lun 06/06/2011 - 18:10
Par admin

Anne Roumanoff a fait, samedi soir à Cannes, l’ouverture du Festival Performance d’Acteur dont elle fait partie des habitués. Rencontre, quelques instants après son spectacle Anne… bien plus que 20 Ans, avec celle qui, avec ses personnages cultes et son regard corrosif sur l’actualité, s’est imposée au fil des ans comme l’une des grandes humoristes actuelles.

Anne Roumanoff fidèle à Performance d’Acteur

 

Anne Roumanoff, le spectacle que vous venez de jouer se situe dans le prolongement de votre précédent spectacle Anne à 20 Ans, tout en étant profondément renouvelé ?

Oui, enfin c’est quand même le même spectacle, mais je réagis beaucoup par rapport à l’actualité immédiate donc il y a beaucoup de changements. Mais maintenant, je vais faire vraiment un nouveau spectacle l’année prochaine.

Pour ces changements liés à l’actualité, vous êtes particulièrement servie en ce moment ?

Oui, mais c’est pas parce qu’il se passe beaucoup de choses dans l’actualité que c’est nécessairement facile à traiter. Je trouve que les événements qu’on vit sont dramatiques et pas toujours faciles à rendre drôles, et puis comme ce sont des histoires sexuelles, on tombe vite dans des choses très graveleuses. La difficulté, c’est comment aborder ces thèmes sans tomber justement dans la vulgarité.

Plus de 20 ans de carrière désormais, c’est plutôt impressionnant pour une carrière qui a été lancée par Guy Lux et La Classe ?

Oui, qui a démarré en 87, il y a presque 25 ans maintenant. Après il y a eu des rencontres importantes qui l’ont jalonnée. Avec Laurent Ruquier avec qui j’ai travaillé 5 ans en radio pour Rien à cirer sur France Inter. Après, il y a eu Philippe Bouvard qui m’a accueilli à Bobino, puis Michel Drucker dans son émission et Jean Claude Brialy dans son théâtre. Une carrière émaillée de rencontres, mais les gens à qui je dois tout, c’est le public.

Le plus important pour vous, c’est la scène ?

C’est vrai que j’ai de multiples activités, mais là où j’ai le plus de plaisir, c’est la scène, même si c’est très fatiguant.

Et pour ce qui est de la scène, vous êtes une fidèle de Cannes et de Performance d’Acteur ?

Oui et j’ai été très content du public de ce soir parce que souvent le public n’a pas été top ici. Il y a un coté un peu goguenard, des fois, des  gens de la Côte d’Azur qui vous regardent en mâchant un chewing-gum ou qui reviennent de la plage, mais là, j’ai trouvé public super chaleureux ce soir. 

Vos prestations à la télé chez Michel Drucker ont changé l’image que le grand public avez de vous ?

Oui, j’imagine. Après, cela a aussi fait que depuis quelques années je m’oriente vers l’actualité. Cela en arrive à ce que les gens attendent vraiment ça, même si je ne me vois pas faire un spectacle d’une heure et demie rien qu’avec du radio bistrot. A moi de chercher à équilibrer, mais en même temps, je me suis découverte un plaisir que j’ignorais à commenter l’actualité.

Vos prochains projets sont tournés vers la télé ?

Je vais faire un prime time sur TF1 le 25 juin avec beaucoup d’humoristes. Ce sera un spectacle en direct de l’Olympia où j’aurais de nombreux invités comme Elie Seimoun, Arthur, Pascal Légitimus ou Jean Marie Bigard qui me rejoindront sur scène. On fera un spectacle inédit avec des sketches de mon spectacle et des sketches à plusieurs, ainsi que des chansons. Tout cela m’occupe beaucoup tout le mois de juin et après, cet été, je vais écrire une série pour la chaîne comédie qui va se tourner au mois d’octobre. Une série dans laquelle j’aurais le premier rôle car, tant qu’à faire à me fatiguer à écrire, autant jouer dedans.

 

 

 

Ajouter un commentaire